×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Apocalypse 21.27     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Apocalypse 21.27
Traduction œcuménique de la Bible


Un nouveau ciel et une nouvelle terre

1 Alors je vis un ciel nouveau et une terre nouvelle, car le premier ciel et la première terre ont disparu et la mer n’est plus.
2 Et la cité sainte, la Jérusalem nouvelle, je la vis qui descendait du ciel, d’auprès de Dieu,
comme une épouse qui s’est parée pour son époux.
3 Et j’entendis, venant du trône, une voix forte qui disait :
Voici la demeure de Dieu avec les hommes.
Il demeurera avec eux.
Ils seront ses peuples et lui sera le Dieu qui est avec eux.
4 Il essuiera toute larme de leurs yeux,
La mort ne sera plus.
Il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni souffrance,
car le monde ancien a disparu.
5 Et celui qui siège sur le trône dit :
Voici, je fais toutes choses nouvelles.
Puis il dit : Ecris : Ces paroles sont certaines et véridiques.
6 Et il me dit : C’en est fait.
Je suis l’Alpha et l’Oméga,
le commencement et la fin.
A celui qui a soif,
je donnerai de la source d’eau vive, gratuitement.
7 Le vainqueur recevra cet héritage, et je serai son Dieu, et lui sera mon fils.
8 Quant aux lâches, aux infidèles, aux dépravés, aux meurtriers, aux impudiques, aux magiciens, aux idolâtres et à tous les menteurs, leur part se trouve dans l’étang embrasé de feu et de soufre : c’est la seconde mort.

La nouvelle Jérusalem

9 Alors l’un des sept anges qui tenaient les sept coupes pleines des sept derniers fléaux vint m’adresser la parole et me dit :
Viens, je te montrerai la fiancée, l’épouse de l’agneau.
10 Il me transporta en esprit sur une grande et haute montagne,
et il me montra la cité sainte, Jérusalem, qui descendait du ciel, d’auprès de Dieu.
11 Elle brillait de la gloire même de Dieu. Son éclat rappelait une pierre précieuse, comme une pierre d’un jaspe cristallin.
12 Elle avait d’épais et hauts remparts.
Elle avait douze portes
et, aux portes, douze anges et des noms inscrits :
les noms des douze tribus des fils d’Israël.
13 À l’orient trois portes, au nord trois portes,
au midi trois portes et à l’occident trois portes.
14 Les remparts de la cité avaient douze assises,
et sur elles les douze noms des douze apôtres de l’agneau.
15 Celui qui me parlait tenait une mesure, un roseau d’or,
pour mesurer la cité, ses portes et ses remparts.
16 La cité était carrée : sa longueur égalait sa largeur. Il la mesura au roseau, elle comptait douze mille stades :
la longueur, la largeur et la hauteur en étaient égales.
17 Il mesura les remparts, ils comptaient cent quarante-quatre coudées,
mesure humaine que l’ange utilisait.
18 Les matériaux de ses remparts étaient de jaspe,
et la cité était d’un or pur semblable au pur cristal.
19 Les assises des remparts de la cité s’ornaient de pierres précieuses de toute sorte.
La première assise était de jaspe, la deuxième de saphir,
la troisième de calcédoine, la quatrième d’émeraude,
20 la cinquième de sardoine, la sixième de cornaline,
la septième de chrysolithe, la huitième de béryl,
la neuvième de topaze, la dixième de chrysoprase,
la onzième d’hyacinthe, la douzième d’améthyste.
21 Les douze portes étaient douze perles.
Chacune des portes était d’une seule perle.
Et la place de la cité était d’or pur comme un cristal limpide.
22 Mais de temple, je n’en vis point dans la cité,
car son temple, c’est le Seigneur, le Dieu tout-puissant ainsi que l’agneau.
23 La cité n’a besoin ni du soleil ni de la lune pour l’éclairer,
car la gloire de Dieu l’illumine, et son flambeau, c’est l’agneau.
24 Les nations marcheront à sa lumière,
et les rois de la terre y apporteront leur gloire.
25 Ses portes ne se fermeront pas au long des jours,
car, en ce lieu, il n’y aura plus de nuit.
26 On y apportera la gloire et l’honneur des nations.
27 Il n’y entrera nulle souillure,
ni personne qui pratique abomination et mensonge,
mais ceux-là seuls qui sont inscrits dans le livre de vie de l’agneau.


Texte de la Traduction Œcuménique de la Bible 1988