×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  2 Jean 1.8     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

2 Jean 1.8
Traduction œcuménique de la Bible


Salutation et louange

1 L’Ancien, à la Dame élue et à ses enfants,
que j’aime dans la lumière de la vérité
- non pas moi seulement,
mais encore tous ceux qui possèdent la connaissance de la vérité — ,
2 en vertu de la vérité qui demeure en nous
et sera avec nous à jamais :
3 avec nous seront grâce, miséricorde, paix,
qui nous viennent de Dieu le Père,
et de Jésus Christ, le Fils du Père,
dans la vérité et l’amour.
4 J’ai éprouvé une très grande joie
à trouver de tes enfants qui marchent dans la voie de la vérité,
selon le commandement que nous avons reçu du Père.

Appel à un amour doublé de vigilance

5 Et maintenant, Dame, je te le demande
- je ne t’écris pas là un commandement nouveau,
mais celui que nous avons depuis le commencement — ,
aimons-nous les uns les autres ;
6 et voici ce qu’est l’amour :
que nous marchions dans la voie de ses commandements.
Tel est le commandement que vous avez entendu depuis le commencement,
pour que vous marchiez dans cette voie.
7 Car de nombreux séducteurs se sont répandus dans le monde :
ils ne professent pas la foi à la venue de Jésus Christ dans la chair.
Le voilà, le séducteur et l’antichrist !
8 Prenez garde à vous-mêmes,
afin de ne pas perdre le fruit de vos œuvres,
mais de recevoir pleine récompense.

9 Quiconque va trop avant
et ne demeure pas dans la doctrine du Christ
n’a pas Dieu.
Celui qui demeure dans la doctrine,
il a, lui, et le Père et le Fils.
10 Si quelqu’un vient à vous
sans être porteur de cette doctrine,
ne l’accueillez pas chez vous
et ne lui souhaitez pas la bienvenue.
11 Qui lui souhaite la bienvenue
communie à ses œuvres mauvaises.
12 J’ai bien des choses à vous écrire,
pourtant je n’ai pas voulu le faire avec du papier et de l’encre.
Car j’espère me rendre chez vous
et vous parler de vive voix,
afin que notre joie soit complète.
13 Te saluent les enfants de ta Sœur l’élue.

Texte de la Traduction Œcuménique de la Bible 1988