×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Esaïe 65.7     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Esaïe 65.7
Traduction œcuménique de la Bible


Réponse de Dieu

1 Je me suis laissé rechercher par ceux qui ne me consultaient pas,
je me suis laissé trouver par ceux qui ne me cherchaient pas,
j’ai dit : « Me voici, me voici »
à une nation qui n’invoquait pas mon nom.
2 J’ai tendu mes mains, à longueur de jour,
vers un peuple rebelle,
vers ceux qui suivent le chemin qui n’est pas bon,
qui sont à la remorque de leurs propres pensées.
3 C’est un peuple qui me vexe,
en face, sans arrêt :
ils font des sacrifices dans des jardins,
ils font fumer des aromates sur des briques,
4 ils se tiennent dans des sépulcres,
ils passent la nuit dans des grottes,
ils mangent de la viande de porc,
et leurs plats ne sont qu’un brouet d’ordures ;
5 ils disent : « Prends garde à toi,
ne m’approche pas, car je te rendrais sacro-saint ! »
Ces agissements provoquent en mes narines une fumée,
un feu incandescent, à longueur de jour ;
6 attention, cela est mis par écrit, en face de moi,
si bien que je ne resterai pas inactif,
jusqu’à ce que j’aie payé de retour,
et payé de retour en plein cœur
7 vos perversités et les perversités de vos pères,
tout à la fois, dit le Seigneur.
Ceux qui sur les montagnes faisaient fumer des aromates
et sur les collines me tournaient en dérision,
je leur rendrai en plein cœur
la mesure de leur conduite passée.

8 Ainsi parle le Seigneur :
De même que l’on trouve du suc dans une grappe
et que l’on dit : « Ne la détruis pas,
car il y a une bénédiction dedans »,
ainsi ferai-je à cause de mes serviteurs,
afin de ne pas détruire l’ensemble.
9 Je ferai sortir de Jacob une descendance,
oui, de Juda, un héritier de mes montagnes :
mes élus les hériteront,
mes serviteurs y demeureront.
10 Le Sharôn deviendra parc à petit bétail,
la vallée de Akor, litière pour gros bétail,
au profit de mon peuple, qui m’aura recherché.
11 Mais vous, qui avez abandonné le Seigneur,
qui avez oublié ma sainte montagne,
qui apprêtez pour Gad une table
et tenez plein pour Méni un mélange de libations,
12 moi, je vous recense pour l’épée :
tous, vous fléchirez le genou pour être égorgés !
J’ai appelé, en effet, et vous n’avez pas répondu ;
j’ai parlé, et vous n’avez pas écouté.
Vous avez fait ce qui est mal à mes yeux
et vous avez opté pour ce qui ne me plaît pas.
13 C’est pourquoi ainsi parle le Seigneur DIEU :
Voici que mes serviteurs mangeront,
et vous, vous endurerez la faim ;
voici que mes serviteurs boiront,
et vous, vous endurerez la soif ;
voici que mes serviteurs jubileront,
et vous, vous aurez honte ;
14 voici que mes serviteurs pousseront des acclamations
dans le bien-être de leur cœur,
et vous, vous pousserez des cris,
dans le malaise de votre cœur,
oui, l’esprit brisé, vous hurlerez !
15 Dans leurs jurons, mes élus mettront votre nom, en ajoutant :
« Qu’ainsi le Seigneur DIEU te fasse mourir ! »
Mais en faveur de mes serviteurs sera évoqué un Nom tout différent ;
16 quiconque voudra se bénir sur la terre
se bénira par : « le Dieu de l’amen »,
quiconque jurera sur la terre
jurera par : « le Dieu de l’amen ».
En effet, les détresses du passé seront oubliées,
oui, elles seront cachées à mes yeux.
17 En effet, voici que je vais créer des cieux nouveaux
et une terre nouvelle ;
ainsi le passé ne sera plus rappelé,
il ne remontera plus jusqu’au secret du cœur.
18 Au contraire, c’est un enthousiasme
et une exultation perpétuels
que je vais créer :
en effet, l’exultation que je vais créer,
ce sera Jérusalem,
et l’enthousiasme,
ce sera son peuple ;
19 oui, j’exulterai au sujet de Jérusalem
et je serai dans l’enthousiasme au sujet de mon peuple !
Désormais, on n’y entendra plus retentir
ni pleurs, ni cris.
20 Il n’y aura plus là
de nourrisson emporté en quelques jours,
ni de vieillard qui n’accomplisse pas ses jours ;
le plus jeune, en effet, mourra centenaire,
et le plus malchanceux, c’est centenaire aussi qu’il deviendra moins que rien.
21 Ils bâtiront des maisons et ils les habiteront,
ils planteront des vignes et ils en mangeront les fruits ;
22 ils ne bâtiront plus pour qu’un autre habite,
ils ne planteront plus pour qu’un autre mange,
car tels les jours d’un arbre, tels les jours de mon peuple,
mes élus pourront user les produits de leurs mains.
23 Ils ne se fatigueront plus en vain,
ils n’enfanteront plus pour l’hécatombe,
car ils seront la descendance des bénis du Seigneur
et leurs rejetons resteront avec eux.
24 Avant même qu’ils appellent, moi, je leur répondrai,
alors qu’ils parleront encore, moi, je les aurai écoutés !
25 Le loup et l’agneau brouteront ensemble,
le lion, comme le bœuf, mangera du fourrage ;
quant au serpent, la poussière sera sa nourriture.
Il ne se fera ni mal ni destruction
sur toute ma montagne sainte, dit le Seigneur.

Texte de la Traduction Œcuménique de la Bible 1988