×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Cantique 2.6     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Cantique 2.6
Traduction œcuménique de la Bible


1 Je suis un narcisse de la Plaine, un lis des vallées .

Le jeune homme

2 Comme un lis parmi des ronces,
telle est ma compagne parmi les filles.

La jeune femme

3 Comme un pommier au milieu des arbres de la forêt,
tel est mon chéri parmi les garçons.
A son ombre, selon mon désir, je m’assieds ;
et son fruit est doux à mon palais .
4 Il me fait entrer au cabaret ,
mais son enseigne au-dessus de moi est Amour.
5 Restaurez-moi avec des gâteaux de raisins ;
soutenez-moi avec des pommes :
car je suis malade d’amour .
6 Sa gauche est sous ma tête,
et sa droite m’enlace !

Le jeune homme

7 Je vous en conjure, filles de Jérusalem,
par les gazelles ou par les biches de la campagne :
N’éveillez pas, ne réveillez pas mon Amour
avant son bon vouloir.

La jeune femme

8 J’entends mon chéri !
Le voici : il vient !
Sautant par-dessus les monts,
bondissant par-dessus les collines,
9 mon chéri est comparable à une gazelle
ou à un faon de biche.
Le voici : il s’arrête derrière notre mur ;
il regarde par la fenêtre ;
il épie par le treillis.
10 Mon chéri chante
et me dit :
« Debout, toi, ma compagne,
ma belle, et viens-t’en .
11 Car voici que l’hiver passe ;
la pluie cesse, elle s’en va.
12 On voit des fleurs dans le pays ;
la saison de la chanson arrive ;
et on entend dans notre pays
la voix de la tourterelle.
13 Le figuier mûrit son fruit vert,
et les ceps en bouton donnent leur senteur.
Debout, toi, ma compagne,
ma belle, et viens-t’en.
14 Ma colombe au creux d’un rocher,
au plus caché d’une falaise,
fais-moi voir ton visage,
fais-moi entendre ta voix ;
car ta voix est agréable,
et ton visage est joli »
15 « Saisissez-nous les renards,
les petits renards
qui ravagent les vignes,
alors que notre vigne est en bouton ! »
16 Mon chéri est à moi, et je suis à lui,
qui paît parmi les lis ,
17 d’ici que le jour respire
et que les ombres soient fuyantes,
retourne ! ... toi, sois comparable, mon chéri,
à une gazelle ou à un faon de biche,
sur des monts séparés .

Texte de la Traduction Œcuménique de la Bible 1988