×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Synodale  / 2 Thessaloniciens 2.7     

2 Thessaloniciens 2.7
Synodale


Retour du Seigneur

1 En ce qui concerne l’avènement de notre Seigneur-Jésus-Christ et notre réunion avec lui, nous vous en prions, frères,
2 ne vous laissez pas si promptement troubler l’esprit, ni alarmer par une prétendue inspiration, par quelque parole ou quelque lettre qui nous serait attribuée, comme si le jour du Seigneur était proche. Que personne ne vous séduise en aucune manière. Car il faut qu’auparavant l’apostasie soit arrivée, et qu’on ait vu paraître l’homme de l’iniquité, le fils de la perdition,
4 l’adversaire qui, s’élevant au-dessus de tout ce qu’on appelle Dieu ou qu’on adore, va jusqu’à s’asseoir dans le temple de Dieu, se faisant passer lui-même pour Dieu.
5 Ne vous souvient-il pas que je vous disais ces choses, lorsque j’étais encore auprès de vous ?
6 Et maintenant, vous savez bien ce qui lui fait obstacle, pour qu’il ne soit manifesté qu’en son temps.
7 Car déjà le mystère de l’iniquité est à l’oeuvre ; seulement, il faut que celui qui lui fait encore obstacle soit écarté.
8 Et alors sera manifesté l’impie, que le Seigneur Jésus détruira par le souffle de sa bouche, et qu’il anéantira par l’éclat de son avènement.
9 Cet impie apparaîtra avec la puissance de Satan, opérant toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges menteurs,
10 et recourant à toutes les séductions de l’injustice pour la perte de ceux qui périssent, parce qu’ils n’ont pas ouvert leur coeur à l’amour de la vérité, qui les aurait sauvés.
11 C’est pour cela que Dieu leur envoie une puissance d’égarement qui les fait croire au mensonge,
12 afin que tous ceux qui n’ont pas cru à la vérité, mais qui ont pris plaisir à l’injustice, soient soumis à son jugement.

Appel à la fermeté, à la prière et au travail

13 Quant à nous, frères aimés du Seigneur, nous devons sans cesse rendre grâces à Dieu à votre sujet, parce qu’il vous a choisis, dès le commencement, pour vous donner le salut, par la sanctification de l’Esprit et par la foi en la vérité.
14 C’est à cela aussi qu’il vous a appelés par notre Évangile, pour que vous possédiez la gloire de notre Seigneur Jésus-Christ.
15 Ainsi donc, frères, demeurez fermes, et retenez les enseignements que nous vous avons transmis, soit de vive voix, soit par notre lettre.
16 Que notre Seigneur Jésus-Christ lui-même, et Dieu, notre Père, qui nous a aimés et nous a donnés par sa grâce une consolation éternelle et une bonne espérance,
17 consolent vos coeurs et vous affermissent en toute bonne oeuvre et en toute bonne parole !

Cette Bible est dans le domaine public.