×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Esaïe 8     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Esaïe 8
Bible du Semeur


Deux signes

1 L’Éternel me dit : - Prends une grande tablette et inscris-y avec un burin ordinaire : Maher Chalal-Hach-Baz (Proche pillage, imminent butin).
2 Je pris pour moi des témoins dignes de foi : le prêtre Urie, et Zacharie, fils de Yebérékiahou.
3 Je m’approchai de ma femme, la prophétesse, elle devint enceinte et mit au monde un fils. Et l’Éternel me dit : - Appelle-le : Maher Chalal-Hach-Baz.
4 Car avant que l’enfant sache appeler : Papa, Maman, on emportera les richesses de Damas et le butin de Samarie devant le roi d’Assyrie.

L’invasion assyrienne

5 L’Éternel me parla encore en ces termes :
6 « Puisque ce peuple a méprisé
les eaux de Siloé
qui coulent doucement,
et qu’il s’est réjoui à cause de Retsîn
et du fils de Remaliahou,

7 à cause de cela, voici que le Seigneur fera monter sur eux
les grandes eaux du puissant fleuve :
ce sera le roi d’Assyrie et toute sa puissance.
Oui, il sortira partout de son lit,
et il débordera au-dessus de toutes ses berges,

8 il pénétrera en Juda,
l’inondera et le submergera,
il lui montera jusqu’au cou
et le déploiement de ses flots
couvrira toute l’étendue de ton pays, Emmanuel. »

9 Sonnez l’alarme, ô peuples,
mais vous serez défaits !
Prêtez l’oreille,
vous les pays lointains,
soyez prêts au combat,
mais vous serez défaits !
Soyez prêts au combat,
mais vous serez défaits !

10 Elaborez toute une stratégie :
elle sera anéantie.
Concertez-vous sur votre plan :
il sera sans effet,
car Dieu est avec nous.

Dieu tient l’univers dans sa main

11 Car voici ce que l’Éternel m’a déclaré
lorsque, par sa puissance, il m’a saisi
et qu’il m’a averti de ne pas suivre le chemin
emprunté par ce peuple :

12 « Ne dites pas complot
pour tout ce que ce peuple nomme complot ;
ne craignez pas tout ce qu’il craint,
ne le redoutez pas.

13 Reconnaissez comme le saint
le Seigneur des armées célestes,
c’est lui que vous révérerez,
lui qu’il faut redouter.

14 Il est un sanctuaire,
mais il sera aussi une pierre qu’on heurte,
un rocher qui fait trébucher
pour les deux royaumes israélites,
un piège et un filet
pour les habitants de Jérusalem.

15 Beaucoup d’entre eux s’y heurteront
et tomberont et ils se briseront,
ils seront pris au piège et capturés. »

16 Lie cet oracle
et scelle l’instruction parmi ceux qui sont mes disciples.

17 Moi je m’attends à l’Éternel,
qui se détourne du peuple de Jacob ;
je me confie en lui.

18 Me voici avec les disciples qui m’ont été donnés par l’Éternel.
Nous servons de signes et de présages en Israël.
Cela est dû à l’Éternel, le Seigneur des armées célestes, dont la demeure est sur le mont Sion.
19 Lorsqu’on viendra vous dire : « Allez donc consulter ceux qui évoquent les esprits, ceux qui prédisent l’avenir, ceux qui chuchotent et marmottent ! Les peuples ne doivent-ils pas consulter leurs dieux et les morts en faveur des vivants ? », alors vous répondrez :
20 « À la Loi et à l’acte de l’alliance, si l’on ne parle pas ainsi, pas d’aurore pour eux ! »
21 On traversera le pays, pressé et affamé, et il arrivera, sous l’effet de la faim, qu’exaspéré on maudira son roi, on maudira son Dieu. Levant les yeux en haut,
22 puis regardant la terre : on n’y trouvera que détresse, obscurité, ténèbres de l’angoisse, et l’on sera poussé dans la nuit la plus noire.

Des ténèbres à la lumière

23 Mais il n’y aura pas pour toujours des ténèbres sur ce pays envahi par l’angoisse. Si, dans les temps passés, Dieu a couvert d’opprobre tout le pays de Zabulon et le pays de Nephtali, dans les temps à venir, il couvrira de gloire la route de la mer, au-delà du Jourdain, le district des nations païennes.

Texte de la Version Semeur 1992
Copyright © Société Biblique Internationale. Tous droits réservés.