×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Lemaistre de Sacy  /  2 Corinthiens 6.10     

2 Corinthiens 6.10
Lemaistre de Sacy


1 Étant donc les coopérateurs de Dieu , nous vous exhortons de ne pas recevoir en vain la grâce de Dieu.
2 Car il dit lui-même : Je vous ai exaucé au temps favorable, et je vous ai aidé au jour du salut. Voici maintenant le temps favorable ; voici maintenant le jour du salut.
3 Et nous prenons garde aussi nous-mêmes de ne donner à personne aucun sujet de scandale, afin que notre ministère ne soit point déshonoré.
4 Mais agissant en toutes choses comme des ministres de Dieu, nous nous rendons recommandables par une grande patience dans les maux, dans les nécessités pressantes , et dans les extrêmes afflictions ;
5 dans les plaies, dans les prisons, dans les séditions, dans les travaux, dans les veilles, dans les jeûnes ;
6 par la pureté, par la science, par une douceur persévérante, par la bonté, par les fruits du Saint-Esprit, par une charité sincère ;
7 par la parole de vérité, par la force de Dieu, par les armes de la justice, pour combattre à droite et à gauche ;
8 parmi l’honneur et l’ignominie, parmi la mauvaise et la bonne réputation ; comme des séducteurs, quoique sincères et véritables ; comme inconnus, quoique très-connus ;
9 comme toujours mourants, et vivants néanmoins ; comme châtiés, mais non jusqu’à être tués ;
10 comme tristes, et toujours dans la joie ; comme pauvres, et enrichissant plusieurs ; comme n’ayant rien, et possédant tout.

Appel à la sainteté

11 Ô Corinthiens ! ma bouche s’ouvre, et mon cœur s’étend par l’affection que je vous porte.
12 Mes entrailles ne sont point resserrées pour vous, mais les vôtres le sont pour moi .
13 Rendez-moi donc amour pour amour. Je vous parle comme à mes enfants ; étendez aussi pour moi votre cœur.
14 Ne vous attachez point à un même joug avec les infidèles : car quelle union peut-il y avoir entre la justice et l’iniquité ? quel commerce entre la lumière et les ténèbres ?
15 Quel accord entre Jésus -Christ et Bélial ? quelle société entre le fidèle et l’infidèle ?
16 Quel rapport entre le temple de Dieu et les idoles ? Car vous êtes le temple du Dieu vivant, comme Dieu dit lui-même : J’habiterai en eux, et je marcherai au milieu d’eux ; je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple.
17 C’est pourquoi, sortez du milieu de ces personnes, dit le Seigneur ; séparez vous d’eux, et ne touchez point à ce qui est impur ;
18 et je vous recevrai : je serai votre Père, et vous serez mes fils et mes filles, dit le Seigneur tout-puissant.

Cette Bible est dans le domaine public.