Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Lemaistre de Sacy  / Esaïe 28.28     

Esaïe 28.28
Lemaistre de Sacy


Prophétie sur Éphraïm

1 Malheur à la couronne d’orgueil, aux ivrognes d’Ephraïm, à la fleur passagère qui fait leur faste et leur joie ; à ceux qui habitent au haut de la vallée grasse, et que les fumées du vin font chanceler !
2 Le Seigneur fort et puissant sera comme une grêle impétueuse ; il sera comme un tourbillon qui brise tout, comme un déluge d’eaux qui se répand sur une grande campagne, et qui l’inonde.
3 La couronne d’orgueil des ivrognes d’Ephraïm sera foulée aux pieds.
4 Et cette fleur passagère qui fait la vanité et la joie de celui qui habite au haut de la vallée grasse, sera semblable à un fruit qui est mûr avant les autres fruits de l’automne, que celui qui l’aperçoit prend de la main, et le mange en même temps.
5 En ce jour-là le Seigneur des armées sera une couronne de gloire, et comme un bouquet de fleurs et de réjouissance pour le reste de son peuple.
6 Il sera un esprit de justice pour celui qui sera assis sur le tribunal de la justice, et la force de ceux qui retourneront du combat à la porte de la ville.
7 Mais ceux-ci mêmes qui sont restés, sont si pleins de vin, qu’ils ne savent ce qu’ils font ; ils sont si ivres qu’ils ne peuvent se soutenir : le prêtre et le prophète sont sans connaissance dans l’ivresse qui les possède ; ils sont absorbés dans le vin, ils chancellent comme étant ivres, ils n’ont point connu la prophétie, ils ont ignoré la justice.
8 Toutes les tables sont si pleines de ce que rejettent ceux qui vomissent, et de saletés, qu’il n’y reste plus de lieu qui soit net.
9 À qui le Seigneur enseignera-t-il sa loi ? à qui donnera-t-il l’intelligence de sa parole ? Ce sont des enfants qu’on ne fait que de sevrer, qu’on vient d’arracher de la mamelle.
10 Instruisez, instruisez encore ; instruisez, instruisez encore : attendez, attendez encore ; attendez, attendez encore : vous serez un peu ici, vous serez un peu ici.
11 Car le Seigneur parlera désormais d’une autre manière à ce peuple, il ne lui tiendra plus le même langage.
12 Lui qui lui avait dit autrefois : C’est ici mon repos ; soulagez-moi dans ma lassitude : voici le lieu de mon rafraîchissement. Et cependant ils n’ont pas voulu l’entendre.
13 C’est pourquoi le Seigneur leur dira : Instruisez, instruisez encore ; instruisez, instruisez encore : attendez, attendez encore ; attendez, attendez encore : vous serez un peu ici, vous serez un peu ici : afin qu’ils sortent de ce lieu, qu’ils soient renversés en arrière, qu’ils soient brisés, qu’ils tombent dans le piège, et qu’ils y soient pris.
14 C’est pourquoi écoutez la parole du Seigneur, vous qui vous moquez de lui, qui exercez votre domination sur mon peuple qui est en Jérusalem.
15 Car vous avez dit : Nous avons fait un pacte avec la mort, nous avons contracté une alliance avec l’enfer : lorsque les maux se déborderont comme des torrents, ils ne viendront point jusqu’à nous, parce que nous avons établi notre confiance dans le mensonge, et que le mensonge nous a protégés.
16 Voici donc ce que dit le Seigneur Dieu : Je vais mettre pour fondement de Sion une pierre, une pierre éprouvée, angulaire, précieuse, qui sera un ferme fondement. Que celui qui croit attende, et qu’il ne se hâte point.
17 J’établirai un poids de justice, et une mesure exacte d’équité ; et la grêle détruira l’espérance fondée sur le mensonge, et un déluge d’eaux emportera toute la protection qu’on en attendait.
18 L’alliance que vous aviez contractée avec la mort sera rompue, et le pacte que vous aviez fait avec l’enfer ne subsistera plus : lorsque les maux se déborderont comme un torrent, vous en serez accablés.
19 Aussitôt qu’ils se répandront, ils vous emporteront ; et ils se répandront dès le matin sans discontinuer ni jour ni nuit ; et l’affliction seule vous donnera l’intelligence de ce qu’on vous dit.
20 Car le lit est si resserré que si deux personnes s’y mettent, l’une tombera ; et la couverture est si étroite qu’elle ne peut en couvrir deux.
21 Le Seigneur va s’élever contre vous, comme il fit sur la montagne de division ; il va se mettre en colère contre vous, comme il s’y mit en la vallée de Gabaon ; et il fera son œuvre de votre punition, qui est une œuvre bien éloignée de lui ; il fera, dis-je, en cela son œuvre, et il agira d’une manière qui est étrangère à sa bonté.
22 Cessez donc de vous moquer, de peur que vos chaînes ne se resserrent encore davantage : car le Seigneur, le Dieu des armées, m’a fait entendre qu’il va faire une grande destruction et un grand retranchement sur toute la terre.

Parabole du cultivateur

23 Prêtez l’oreille ; écoutez ma voix : rendez-vous attentifs, et ne rejetez pas mes paroles.
24 Le laboureur labourera-t-il toujours afin de semer ? Travaillera-t-il sans cesse à fendre les mottes de la terre et à la sarcler ?
25 Lorsqu’il l’a aplanie et égalée, n’y sème-t-il pas du gith et du cumin ? et n’y mettra-t-il pas du blé, de l’orge, du millet et de la vesce, chacun en sa place et en son rang ?
26 Car Dieu lui a donné du sens pour cela, et il lui a appris ce qu’il doit faire.
27 Le gith ne se foule pas avec des pointes de fer, et on ne fait point passer la roue du chariot sur le cumin ; mais le gith se bat avec une verge, et le cumin avec un fléau.
28 Le blé dont on fait le pain se brise avec le fer ; et néanmoins celui qui le brise, ne le brise pas toujours ; il ne le presse pas toujours sous la roue du chariot, et il n’en rompt pas toujours la paille avec les ongles de fer.
29 Toute cette conduite vient du Seigneur, du Dieu des armées, qui a voulu faire ainsi admirer ses conseils, et signaler la grandeur de sa justice.

Cette Bible est dans le domaine public.