×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  1 Samuel 27     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

1 Samuel 27
Segond « Colombe »


David chez les Philistins

1 David dit en lui-même : Je périrai un jour par la main de Saül ; il n’y a rien de mieux pour moi que de m’échapper pour de bon (en allant) au pays des Philistins, afin que Saül renonce à me chercher encore dans tout le territoire d’Israël ; ainsi j’échapperai à sa main.
2 Alors David se leva, lui et les six cents hommes qui étaient avec lui, pour aller chez Akich, fils de Maok, roi de Gath.
3 David habita chez Akich à Gath, lui et ses hommes, chacun avec sa famille, et David avait ses deux femmes, Ahinoam de Jizréel, et Abigaïl femme de Nabal, de Karmel.
4 On rapporta à Saül que David avait pris la fuite à Gath, et il cessa de le chercher.
5 David dit à Akich : Si j’ai obtenu ta faveur, qu’on me donne dans l’une des villes de la campagne un endroit où je puisse habiter ; car pourquoi ton serviteur habiterait-il avec toi dans la ville royale
6 Alors ce même jour, Akich lui donna Tsiqlag. C’est pourquoi Tsiqlag a appartenu aux rois de Juda jusqu’à aujourd’hui.
7 Le temps que David habita dans la campagne des Philistins fut d’un an et quatre mois.
8 David et ses hommes montaient et faisaient des incursions chez les Guechouriens, les Guirziens et les Amalécites, car ceux-ci habitent dès les temps anciens (la région) qui va du côté de Chour jusqu’au pays d’Égypte.
9 David mettait ce pays en coupe réglée ; il ne laissait en vie ni homme ni femme ; il prenait le petit et le gros bétail, les ânes, les chameaux, les vêtements, puis s’en retournait et allait chez Akich.
10 Akich disait : Où avez-vous fait aujourd’hui vos incursions ? Et David répondait : Vers le Négueb de Juda, vers le Négueb des Yerahmeélites et vers le Négueb des Qéniens.
11 David ne laissait en vie ni homme ni femme, qu’il aurait pu amener à Gath ; il (se) disait : Ils pourraient faire des rapports sur nous et dire : Ainsi a fait David. Ce fut là sa manière d’agir tout le temps qu’il habita dans la campagne des Philistins.
12 Akich se fiait à David et il (se) disait : Il se rend tout à fait odieux à Israël, son peuple, et il sera mon serviteur à jamais.

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.