×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Job 35     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Job 35
Segond « Colombe »


Appel à rechercher Dieu

1 Élihou reprit et dit :
2 Penses-tu être dans ton droit,
Peux-tu dire : Ma justice est en Dieu ?
3 Car tu dis : Est-ce utile pour toi ?
Que me sert-il de ne pas pécher ?
4 C’est moi qui vais te répondre,
Ainsi qu’à tes amis en même temps.
5 Considère les cieux et vois !
Regarde les nuées, comme elles sont au-dessus de toi !
6 Si tu pèches, quel tort lui causes-tu ?
Et quand tes révoltes se multiplient, que lui fais-tu ?
7 Si tu es juste, que lui donnes-tu ?
Que reçoit-il de ta main ?
8 Ta méchanceté (ne peut nuire) qu’à un homme comme toi,
Ta justice n’est utile qu’à un être humain.
9 On crie à cause de la multitude des oppresseurs,
On appelle au secours à cause de la violence d’un grand nombre ;
10 Mais nul ne dit : Où est Dieu, lui qui m’a fait,
Lui qui inspire des psaumes pendant la nuit,
11 Lui qui nous instruit plus que les bêtes de la terre
Et nous donne la sagesse plus qu’aux oiseaux du ciel ?
12 Alors on crie, mais il ne répond pas,
À cause de l’orgueil de ceux qui font le mal.
13 Vraiment, c’est en vain : Dieu n’écoute pas,
Le Tout-Puissant ne le remarque pas,
14 Bien que tu dises que tu ne le remarques pas,
Ta cause est devant lui : attends-le !
15 Et maintenant, parce que sa colère n’intervient point (encore),
Et qu’il ne semble guère prendre connaissance de la révolte,
16 Job ouvre vainement la bouche,
Il abonde en propos dépourvus de connaissance.

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.