×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Néhémie 4     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Néhémie 4
Segond « Colombe »


1 Le peuple prit à cœur ce travail. Mais Sanballat, Tobiya, les Arabes, les Ammonites et les Asdodiens furent très en colère en apprenant que la réparation des murailles de Jérusalem avançait et que les brèches commençaient à se fermer.
2 Ils se liguèrent tous ensemble pour venir attaquer Jérusalem et lui causer du dommage.
3 Nous avons prié notre Dieu, et à cause d’eux nous avons établi une garde jour et nuit (pour nous défendre) contre eux.
4 Cependant Juda disait : Les forces manquent à ceux qui portent les fardeaux, et les décombres sont considérables ; nous ne pourrons pas bâtir la muraille.
5 Et nos adversaires disaient : Ils ne sauront et ne verront rien jusqu’à ce que nous arrivions au milieu d’eux ; nous les tuerons et nous ferons ainsi cesser l’ouvrage.
6 Or les Juifs qui habitaient près d’eux vinrent dix fois nous avertir : De tous les lieux d’où vous reviendrez, (venez) vers nous.
7 C’est pourquoi je plaçai, dans les enfoncements derrière la muraille et sur des terrains secs, le peuple par Clans, avec leurs épées, leurs lances et leurs arcs.
8 Je regardai, je me levai et je dis aux grands, aux magistrats et au reste du peuple : Ne le craignez pas ! Souvenez-vous du Seigneur, grand et redoutable, et combattez pour vos frères, vos fils et vos filles, vos femmes et vos maisons !
9 Lorsque nos ennemis apprirent que nous étions avertis, Dieu anéantit leur entreprise, et nous sommes tous retournés à la muraille, chacun à son ouvrage.
10 Depuis ce jour, la moitié de mes serviteurs travaillaient à l’ouvrage, et l’autre moitié tenait en main les lances, les boucliers, les arcs et les cuirasses. Les chefs étaient derrière toute la maison de Juda.
11 Ceux qui bâtissaient la muraille et ceux qui portaient ou chargeaient les fardeaux travaillaient d’une main et tenaient une arme de l’autre
12 ceux qui bâtissaient avaient chacun son épée attachée aux reins, et ils travaillaient ainsi. Celui qui sonnait du cor se tenait près de moi.
13 Je dis aux grands, aux magistrats et au reste du peuple : L’ouvrage est considérable et étendu, et nous sommes dispersés sur la muraille, éloignés les uns des autres.
14 Rassemblez-vous auprès de nous, à l’endroit d’où vous entendrez le son du cor ; notre Dieu combattra pour nous.
15 C’est ainsi que nous poursuivions l’ouvrage, la moitié d’entre nous la lance à la main depuis le lever de l’aurore jusqu’à l’apparition des étoiles.
16 Dans ce même temps, je dis encore au peuple : Que chacun passe la nuit dans Jérusalem avec son jeune serviteur ; faisons la garde pendant la nuit et travaillons pendant le jour.
17 Et nous ne quittions point nos vêtements, ni moi, ni mes frères, ni mes jeunes serviteurs, ni les hommes de garde qui me suivaient ; chacun n’avait que ses armes et de l’eau.

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.