×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  2 Chroniques 32     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

2 Chroniques 32
Segond « Colombe »


Tentative d’invasion par Sanchérib

1 Après ces événements et ces (actes) de fidélité, arriva Sennachérib, roi d’Assyrie, qui pénétra en Juda, assiégea les villes fortes et ordonna de les forcer.
2 Ézéchias, voyant que Sennachérib était venu et qu’il envisageait d’attaquer Jérusalem.
3 tint conseil avec ses chefs et ses héros, afin de boucher les sources d’eau qui étaient hors de la ville.
4 Ils l’aidèrent et une foule de gens se rassemblèrent ; ils bouchèrent toutes les sources et le torrent qui coule au milieu de la région. Pourquoi, disaient-ils, les rois d’Assyrie trouveraient-ils à leur arrivée de l’eau en abondance
5 Ézéchias affermit son pouvoir ; il reconstruisit la muraille qui avait des brèches et l’éleva jusqu’aux tours, bâtit une autre muraille en dehors, répara le Millo dans la cité de David et se procura une quantité d’armes et de boucliers.
6 Il établit des chefs militaires sur le peuple et les réunit auprès de lui sur la place de la porte de la ville. Il les exhorta en ces termes
7 Fortifiez-vous et prenez courage ! Soyez sans crainte et sans effroi devant le roi d’Assyrie et devant toute la multitude qui est avec lui ; car avec vous il y a plus qu’avec lui
8 avec lui il y a un bras de chair, et avec nous l’Éternel, notre Dieu, qui nous aidera et qui soutiendra nos combats. Le peuple s’appuya sur les paroles d’Ézéchias, roi de Juda.
9 Après cela, Sennachérib, roi d’Assyrie, envoya ses serviteurs à Jérusalem, pendant qu’il était devant Lakich avec toutes ses forces ; (il les envoya) vers Ézéchias, roi de Juda, et vers tous ceux de Juda qui étaient à Jérusalem, pour (leur) dire
10 Ainsi parle Sennachérib, roi d’Assyrie : Sur quoi repose votre confiance, pour que vous restiez à Jérusalem dans la détresse
11 Ézéchias ne vous excite-t-il pas, pour vous livrer à la mort par la famine et par la soif, quand il dit : L’Éternel, notre Dieu, nous délivrera de la main du roi d’Assyrie
12 N’est-ce pas lui, Ézéchias, qui a supprimé les hauts lieux et les autels de l’Éternel, et qui a dit à Juda et à Jérusalem : Vous vous prosternerez devant un seul autel et vous y brûlerez (des parfums)
13 Ne savez-vous pas ce que nous avons fait, moi et mes pères, à tous les peuples des (autres) pays ? Les dieux des nations de ces pays ont-ils vraiment pu délivrer leurs pays de ma main
14 Qui donc, parmi tous les dieux de ces nations que mes pères ont vouées à l’interdit, a pu délivrer son peuple de ma main, pour que votre Dieu puisse vous délivrer de ma main
15 Qu’Ézéchias, à présent, ne vous séduise pas et qu’il ne vous excite pas de cette manière ; ne vous fiez pas à lui ! Car aucun dieu d’aucune nation ni d’aucun royaume n’a pu délivrer son peuple de ma main et de la main de mes pères : ainsi vos dieux ne vous délivreront pas davantage de ma main !
16 Les serviteurs (de Sennachérib) parlèrent encore contre l’Éternel Dieu et contre Ézéchias, son serviteur.
17 (Sennachérib) avait écrit une lettre insultante pour l’Éternel, le Dieu d’Israël, en s’exprimant ainsi contre lui : De même que les dieux des nations des (autres) pays n’ont pu délivrer leur peuple de ma main, de même le Dieu d’Ézéchias ne délivrera pas son peuple de ma main.
18 Ils crièrent à haute voix en judéen, afin de jeter la crainte et l’épouvante parmi le peuple de Jérusalem qui était sur la muraille, et de pouvoir ainsi s’emparer de la ville.
19 Ils parlèrent du Dieu de Jérusalem comme (on aurait parlé) des dieux des peuples de la terre, ouvrages des mains de l’homme.
20 Le roi Ézéchias et le prophète Ésaïe, fils d’Amots, se mirent à prier à ce sujet et ils crièrent vers le ciel.
21 Alors l’Éternel envoya un ange, qui extermina dans le camp du roi d’Assyrie tous les vaillants héros, les commandants et les chefs. Alors, le roi retourna dans son pays la honte au front. Il entra dans la maison de son dieu, et là ses propres fils le firent tomber par l’épée.
22 Ainsi l’Éternel sauva Ézéchias et les habitants de Jérusalem de la main de Sennachérib, roi d’Assyrie, et de la main de tous, et il les protégea contre ceux qui les entouraient.
23 Beaucoup de gens apportèrent dans Jérusalem des offrandes à l’Éternel et des largesses pour Ézéchias, roi de Juda, qui depuis lors fut élevé aux yeux de toutes les nations.

Maladie et guérison d’Ézéchias

24 En ce temps-là, Ézéchias fut malade à la mort. Il fit une prière à l’Éternel, et l’Éternel lui adressa la parole et lui accorda un prodige.
25 Mais Ézéchias ne répondit pas au bienfait qu’il avait reçu, car son cœur devint arrogant ; et l’indignation (de l’Éternel) fut sur lui ainsi que sur Juda et Jérusalem.
26 Alors Ézéchias, en dépit de l’arrogance de son cœur, s’humilia avec les habitants de Jérusalem, et l’indignation de l’Éternel ne vint pas sur eux pendant la vie d’Ézéchias.
27 Ézéchias eut beaucoup de richesses et de gloire. Il se procura des trésors d’argent, d’or, de pierres précieuses, d’aromates, de boucliers et de tous les objets de valeurs
28 des entrepôts pour les produits en blé, en vin nouveau et en huile, des crèches pour toute espèce de bétail et des troupeaux pour les étables.
29 Il se fit des villes et il eut en abondance des troupeaux de petit et de gros bétail ; car Dieu lui avait donné des biens très considérables.
30 Ce fut aussi lui, Ézéchias, qui boucha la sortie supérieure des eaux de Guihôn et les dirigea en bas vers l’ouest de la cité de David. Ézéchias réussit dans toutes ses entreprises.
31 Cependant, dans l’affaire des porte-parole des ministres de Babylone qui lui avaient été envoyés pour s’informer du prodige qui avait eu lieu dans le pays, Dieu l’abandonna pour l’éprouver, afin de connaître tout ce qui était dans son cœur.
32 Le reste des actes d’Ézéchias et ses actes de loyauté, cela est écrit dans la vision du prophète Ésaïe, fils d’Amots, en plus du livre des rois de Juda et d’Israël.
33 Ézéchias se coucha avec ses pères, et on l’ensevelit dans le lieu le plus élevé des tombes des fils de David ; tout Juda et les habitants de Jérusalem lui rendirent honneur à sa mort. Son fils Manassé régna à sa place.

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.