×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Daniél 7     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Daniél 7
André Chouraqui


Quatre animaux et un homme

1 En l’an de Bélshasar, roi de Babèl, Daniél voit un rêve et des contemplations de sa tête sur sa couche. Alors il écrit le rêve. La tête des mots, il la dit.
2 Daniél répond et dit : Je contemplais dans les contemplations de la nuit, et voici, quatre souffles des ciels qui déferlent sur la Grande Mer.
3 Quatre animaux immenses montent de la mer, différents l’un de l’autre.
4 Le premier est comme un lion. Il a des ailes de vautour. J’étais à le voir, jusqu’à ce que ses ailes lui soient arrachées. Il s’élève de la terre, dressé sur ses pattes comme un homme et un cœur d’homme lui est donné.
5 Et voici un autre animal, un deuxième, semblable à un ours. Il se dresse d’un côté, trois côtes dans sa bouche, entre ses dents. Il lui est dit ainsi : « Lève-toi, mange beaucoup de chair ! »
6 Après quoi, j’en vois un autre, semblable à une panthère. Il a sur son dos quatre ailes d’oiseau ; l’animal a quatre têtes. Le gouvernement lui est donné.
7 Après quoi, je contemple dans les contemplations de la nuit ; et voici un quatrième animal, terrible, terrifiant, très puissant, avec de grandes dents de fer. Il dévore, broie et foule le reste aux pieds. Il diffère de tous les animaux qui le précèdent. Il a dix cornes.
8 Je considère les cornes ; voici, une autre corne, petite, sort au milieu d’elles, et trois des cornes précédentes sont arrachées de ses faces. Voici des yeux, tels des yeux d’homme, sur cette corne, et une bouche parle, grandiloquente. Le tribunal des ciels

Le tribunal des ciels

9 Je contemple, jusqu’à ce que des trônes soient élevés. l’Ancien des jours est assis, son vêtement blanc comme neige, la chevelure de sa tête comme laine immaculée. Sur son trône, des langues de feu ; et ses roues, un feu incandescent.
10 Un fleuve de feu jaillit et déferle en face de lui. Mille milliers le servent, et des myriades de myriades se tiennent en face de lui. Le tribunal siège, et les livres sont ouverts.
11 Je contemple : alors, à la voix des paroles grandiloquentes que disait la corne, je contemple, jusqu’à ce que l’animal soit tué et son corps perdu, livré à la brûlure du feu.
12 Le reste des animaux est écarté du gouvernement. Une prolongation de vie leur est donnée jusqu’au temps et à l’époque.
13 J’étais à contempler aux contemplations de la nuit ; et voici, avec les nuées des ciels, comme un fils d’homme. Il vient, il arrive jusqu’à l’Ancien des jours. Ils le font approcher en face de lui.
14 À lui est donné le gouvernement, la gloire, le règne. Tous les peuples, patries et langues le servent. Son gouvernement est un gouvernement de pérennité qui ne passera pas. Son règne ne sera pas détruit. l’Ancien des jours

L’Ancien des jours

15 Mon souffle défaille, moi, Daniél, au sein de son enveloppe. Les contemplations de ma tête me bouleversent.
16 Je m’approche de l’un des présents. Je lui demande la vérité sur tout cela. Il me répond, et me fait pénétrer l’interprétation des paroles :
17 « Les animaux immenses qui sont quatre sont quatre rois qui surgiront de la terre.
18 Les Consacrés au Suprême recevront la royauté. Ils hériteront de la royauté en pérennité, jusqu’en pérennité des pérennités. »
19 Je veux alors connaître la vérité sur le quatrième animal, différent de tous les autres, terrible, terrifiant, très puissant, avec de grandes dents de fer et des griffes de bronze. Il dévore, broie et foule aux pieds le reste.
20 Sur les dix cornes qui sont sur sa tête, et sur la dernière qui a poussé, amenant la chute des trois précédentes, une corne qui a des yeux, et une bouche qui parle avec grandiloquence, d’aspect plus grand que les autres.
21 Je vois, cette corne fait la guerre aux Consacrés et triomphe d’eux,
22 jusqu’à ce que l’Ancien des jours vienne rendre justice aux Consacrés au Suprême, et que vienne le temps où les Consacrés hériteront du royaume.
23 Il dit ainsi : « Le quatrième animal sera un quatrième royaume sur la terre, différent de tous les royaumes. Il dévorera toute la terre, la foulera et la broiera.
24 Les dix cornes sont dix rois qui surgiront de cette royauté. Après eux surgira un autre, différent des précédents, et il abattra les trois rois.
25 Il prononcera des paroles contre le Suprême, violentera les Consacrés au Suprême, préméditera de modifier les temps et la loi, et ils seront donnés entre ses mains pour un temps, des temps et la moitié d’un temps.
26 Le tribunal siégera, son gouvernement lui sera retiré, pour être détruit et perdu jusqu’à la fin.
27 La royauté, le gouvernement, la puissance des royaumes sous tous les ciels, seront donnés au peuple des Consacrés au Suprême. Son règne sera un règne de pérennité. Tous les gouvernements le serviront et lui obéiront. »
28 Ici la parole prend fin. Moi, Daniél, mes pensées m’avaient bouleversé fort, ma splendeur s’était altérée, j’ai gardé la parole en mon cœur.

Cette Bible est dans le domaine public.