×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Iehèzqél 29     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Iehèzqél 29
André Chouraqui


Contre Pharaon

1 En l’an dix, la dixième lunaison, le douze, c’est à moi la parole de IHVH-Adonaï pour dire :
2 « Fils d’humain, mets tes faces contre Pharaon, roi de Misraîm, et sois inspiré contre lui, contre tout Misraîm !
3 Parle et dis : Ainsi dit Adonaï IHVH-Elohîms : Me voici contre toi, Pharaon, roi de Misraîm, grand crocodile accroupi au milieu de ses Ieor, qui dis : ‹ À moi, mon Ieor ! Moi, je me suis fait ! ›
4 Je donne des crocs à tes joues, je colle sur tes écailles le poisson de tes Ieor, je te fais monter du sein de ton Ieor : tout le poisson de tes Ieor se collera sur tes écailles !
5 Je te lâche au désert, toi et tout le poisson de tes Ieor. Tu tomberas sur toutes les faces du champ, tu ne seras ni rassemblé ni regroupé. Je te donne à manger à l’animal de la terre, au volatile des ciels.
6 Et tous les habitants de Misraîm pénétreront : oui, moi, IHVH-Adonaï, puisqu’ils sont une houlette de roseau pour la maison d’Israël :
7 quand ils se saisissent de toi avec la paume, tu te casses et leur fends toute l’épaule ; quand ils s’appuient sur toi, tu te brises et fais trembler toutes les hanches. Misraîm dévasté

Misraîm dévasté

8 Aussi, ainsi dit Adonaï IHVH-Elohîms : Me voici, je fais venir contre toi l’épée ; je tranche de toi l’humain et la bête.
9 La terre de Misraîm sera désolée, dévastée. Et ils pénétreront : oui, moi, IHVH-Adonaï. Puisqu’il dit : ‹ Mon Ieor est à moi, moi je l’ai fait ›,
10 aussi, me voici contre toi et contre tous tes Ieor ! Je donne la terre de Misraîm en dévastation, en désolation, de Migdol à Sevéné jusqu’à la frontière de Koush.
11 Il n’y passera pas un pied d’homme, un pied de bête n’y passera pas. Il ne sera pas habité quarante ans.
12 Je donne la terre de Misraîm à la désolation au milieu des terre désolées, ses villes au milieu des villes dévastées. Elles seront en désolation quarante ans. Je disperse Misraîm parmi les peuples, je les aliène parmi les nations.
13 Oui, ainsi dit Adonaï IHVH-Elohîms : Au bout de quarante ans, je grouperai Misraîm des peuples où ils seront dispersés.
14 Je ferai retourner les captifs de Misraîm ; je les ferai retourner en terre de Patros, sur la terre de leur creuset, où ils seront un royaume rabaissé.
15 Parmi les royaumes, elle sera la plus rabaissée, elle ne s’élèvera plus sur les nations. Je les diminuerai pour qu’ils n’assujettissent pas les nations.
16 Elle ne sera plus pour la maison d’Israël une sécurité, le souvenir d’un tort, quand ils tourneront leurs faces vers eux. Et ils pénétreront, oui, moi, Adonaï IHVH-Elohîms. »

Le salaire d’une armée

17 Et c’est en l’an vingt-sept, la première lunaison, le premier, c’était à moi la parole de IHVH-Adonaï pour dire :
18 « Fils d’humain, Neboukhadrèsar, roi de Babèl, a fait travailler son armée, à un grand travail, à Sor, toute tête tonsurée, toute épaule écorchée. Mais il n’était pas de salaire pour lui ni pour son armée, de Sor, pour le travail auquel il a travaillé pour elle.
19 Aussi, ainsi dit Adonaï IHVH-Elohîms : Me voici ! Je donne à Neboukhadrèsar, roi de Babèl, la terre de Misraîm. Il emporte sa foule, il butine son butin, il la pille en son pillage, elle sera le salaire de son armée.
20 Pour son œuvre, pour ce qu’il a servi contre elle, je lui donne la terre de Misraîm pour ce qu’ils m’ont fait, harangue d’Adonaï IHVH-Elohîms.
21 En ce jour, je ferai germer une corne pour la maison d’Israël. à toi, je te donne ouverture de bouche en leur sein. Et ils pénétreront, oui, moi, IHVH-Adonaï. »

Cette Bible est dans le domaine public.