×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Iesha‘yahou 6     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Iesha‘yahou 6
André Chouraqui


Iesha’yahou voit Adonaï

1 L’année de la mort du roi ’Ouzyahou, je vois Adonaï assis sur le trône altier et élevé. Ses bords remplissent le palais.
2 Des seraphîm se tiennent au-dessus de lui, six ailes, six ailes, l’un. De deux, il couvre ses faces ; de deux, il couvre ses pieds ; de deux, il vole.
3 L’un à l’autre crie et dit : « Sacré, sacré, sacré, IHVH-Adonaï Sebaot ; la plénitude de toute la terre, sa gloire ! »
4 Les coudées des seuils se meuvent à la voix du crieur ; la Maison se remplit de fumée.
5 Je dis : « Oïe, moi ! Oui, anéanti ; oui, homme contaminé des lèvres, moi-même ; au sein d’un peuple contaminé des lèvres moi-même j’habite. Oui, mes yeux ont vu le roi, IHVH-Adonaï Sebaot. »
6 L’un des seraphîm vole vers moi, un brandon dans sa main. Il l’a pris avec des pincettes sur l’autel.
7 Il touche ma bouche et dit : « Voici, ceci a touché tes lèvres. Ton tort est écarté, ta faute absoute. »
8 J’entends la voix d’Adonaï disant : « Qui enverrai-je ? Qui ira pour nous ? Je dis :  »Me voici ! Envoie-moi » !
9 Il dit : « Va, dis à ce peuple : ‹ Entendez, entendez, mais vous ne discernerez pas. Voyez, voyez, mais vous ne pénétrerez pas. ›
10 Engraisse le cœur de ce peuple, alourdis ses oreilles, ternis ses yeux, qu’il ne voie de ses yeux, n’entende de ses oreilles, que son cœur ne discerne, qu’il ne retourne et sois guéri. »
11 Je dis : « Jusqu’à quand, Adonaï ? Il dit :  »Jusqu’à ce que les villes soient dévastées, sans un habitant, les maisons sans un humain, et que la glèbe soit dévastée en désolation.
12 IHVH-Adonaï éloigne l’humain, l’abandon se multiplie au sein de la terre.
13 Il est encore en elle un dixième, il retourne et il est à brûler. Mais comme le pistachier et comme le chêne, qui, abattus, ont une souche, la semence sacrée a sa souche. »

Texte de la Version André Chouraqui
Copyright © Édition du Cerf