×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Iesha‘yahou 54     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Iesha‘yahou 54
André Chouraqui


Jubile, stérile !

1 Jubile, stérile, toi qui n’as pas enfanté ! Éclate de jubilation, hennis, toi qui n’as pas eu de spasme ! Oui, les fils de la désolée sont plus nombreux que les fils de la mariée, dit IHVH-Adonaï.
2 Élargis le lieu de la tente ; les tentures de tes demeures sont tendues. N’épargne rien, allonge tes cordées, renforce tes piquets !
3 Oui, de droite et de gauche tu fais brèche ; ta semence déshérite des nations ; ils repeuplent les villes désolées.
4 Ne frémis pas, non, tu ne seras pas blême ; sois sans opprobre, car tu ne seras pas atterrée. Oui, tu oublieras le blêmissement de ta jeunesse ; tu ne mémoriseras plus l’outrage de ton veuvage.
5 Oui, ton époux, ton auteur : IHVH-Adonaï Sebaot son nom. Ton racheteur, le sacré d’Israël, est crié l’Elohîms de toute la terre.
6 Oui, comme une femme abandonnée au souffle de peine, IHVH-Adonaï t’a appelée, la femme de la jeunesse serait-elle rejetée ? dit ton Elohîms. Je te chéris

Je te chéris

7 Un petit instant je t’avais abandonnée ; à grandes matrices je te groupe.
8 Dans une crue d’écume, j’ai voilé un instant mes faces devant toi ; en chérissement de pérennité, je te matricie, dit ton racheteur, IHVH-Adonaï.
9 Oui, pour moi comme au jour de Noah, quand j’ai juré de ne plus faire passer encore les eaux de Noah sur terre, ainsi je jure de ne plus écumer contre toi, de ne plus te menacer.
10 Oui, les montagnes se retireront, les collines chancelleront ; mon chérissement pour toi ne se retirera pas ; mon pacte de paix ne chancellera pas, dit celui qui te matricie, IHVH-Adonaï.
11 Humiliée, perturbée, non réconfortée, voici, moi-même j’incruste d’hyacinthes tes pierres, je te fonde dans les saphirs.
12 Je mets en porphyre tes soleils, tes portes en pierres d’améthyste, toute ta frontière en pierres désirées.
13 Tous tes fils seront des appreneurs de IHVH-Adonaï. Une immense paix sur tes fils !
14 Tu seras affermie dans la justification. Éloignée de la répression, tu ne frémiras pas, l’effarement ne s’approchera pas de toi.
15 Voici, il sera épouvanté, épouvanté, sauf celui qui est avec moi. Qui réside avec toi, devant toi, tombe.
16 Certes, moi-même je crée l’artisan. Il souffle au feu le charbon, il sort l’objet de son ouvrage. Et moi-même je crée le destructeur pour saboter.
17 Tout instrument formé contre toi ne triomphera pas ; tu inculperas toute langue contre toi dressée au jugement. Voilà la possession des serviteurs de IHVH-Adonaï, leur justification avec moi, harangue de IHVH-Adonaï.

Cette Bible est dans le domaine public.