×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Louanges 90     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Louanges 90
André Chouraqui


Livre quatrième (90 à 106)

Tu es pour nous un logis

1 Prière de Moshè, l’homme d’Elohîms. Adonaï, tu es pour nous un logis d’âge en âge.
2 Avant que les monts n’aient été enfantés, engendrés la terre et le monde, de pérennité en pérennité, toi, tu es Él.
3 Tu fais retourner l’homme dans la poussière, mais tu dis : Retournez, fils de l’humain !
4 Oui, mille ans à tes yeux sont comme le jour d’hier qui passe ; une garde dans la nuit.
5 Tu les fais déferler, ils sont un sommeil, puis au matin, pareils à l’herbe fauchée.
6 Au matin, elle bourgeonne et pousse ; au soir, fauchée, elle sèche.
7 Oui, nous sommes consumés par ta fureur, par ta fièvre affolés.
8 Tu places nos torts devant toi, notre obscurité au lustre de tes faces.
9 Oui, tous nos jours font face à ton emportement ; nos années s’achèvent comme en un murmure.
10 Les jours de nos années font soixante-dix ans, ou, dans leur vigueur, quatre-vingts ans ; mais leur superbe est labeur, fraude. Oui, vite fauchés, nous nous envolons.
11 Qui connaît l’énergie de ta fureur. Ton emportement est semblable à ton frémissement.
12 Initie-nous à bien compter nos jours : nous ferons venir le cœur de sagesse.
13 Retourne, IHVH-Adonaï, jusqu’à quand ? Réconforte tes serviteurs.
14 Rassasie-nous, au matin, de ton chérissement ; nous jubilerons, nous nous réjouirons, en tous nos jours.
15 Réjouis-nous autant de jours que tu nous as violentés, d’années où nous avons vu le malheur.
16 Ton œuvre apparaîtra à tes serviteurs, ta magnificence à leurs fils.
17 Que l’agrément d’Adonaï, notre Elohîms, soit sur nous ! Le fait de nos mains, veuille l’affermir pour nous ; le fait de nos mains, veuille l’affermir !

Cette Bible est dans le domaine public.