×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Louanges 102     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Louanges 102
André Chouraqui


Prière de l’humilié

1 Prière de l’humilié. Défaillant, il répand sa plainte en face de IHVH-Adonaï.
2 IHVH-Adonaï, entends ma prière, mon appel vient à toi !
3 Ne voile pas tes faces pour moi ; au jour de la détresse, tends vers moi ton oreille ; au jour où je crie, vite, réponds-moi !
4 Oui, mes jours s’achèvent en fumée ; mes os brûlent comme un brasier.
5 Frappé comme l’herbe, mon cœur se dessèche ; oui, j’oublie de manger mon pain.
6 À la voix de mon gémissement, mes os collent à ma chair.
7 Je ressemble à la chouette du désert ; je suis comme la chevêche des ruines.
8 Je veille et suis comme un oiseau solitaire sur un toit.
9 Toute la journée, mes ennemis me flétrissent ; hallucinés, ils jurent contre moi.
10 Oui, je mange ma cendre comme du pain ; je mêle de pleurs mes breuvages.
11 Face à ton exaspération, à ton écume, oui, tu m’as porté puis rejeté.
12 Mes jours sont comme une ombre déployée, et moi, je sèche comme de l’herbe.
13 Mais toi, IHVH-Adonaï, tu sièges en pérennité, ta mémoire d’âge en âge.
14 Toi, lève-toi, matricie Siôn ! Oui, c’est le temps de la gracier ; oui, le rendez-vous vient !
15 Oui, tes serviteurs veulent ses pierres ; ils font grâce à sa poussière.
16 Les nations frémissent du nom de IHVH-Adonaï ; tous les rois de la terre, de ta gloire.
17 Oui, IHVH-Adonaï a bâti Siôn, il est apparu dans sa gloire.
18 Il se tourne vers la prière du spolié, il ne méprise pas leur prière.
19 Ceci sera écrit pour le dernier âge ; le peuple créé louera Yah.
20 Oui, il observe de l’altitude de son sanctuaire ; IHVH-Adonaï des ciels, regarde la terre,
21 pour entendre le soupir du prisonnier, pour relaxer les condamnés à mort,
22 pour raconter à Siôn le nom de IHVH-Adonaï, et sa louange à Ieroushalaîm,
23 au regroupement des peuples unis, des royaumes pour servir IHVH-Adonaï.
24 Il violente ma force sur la route, il écourte mes jours.
25 Et je dis : Éli, ne m’enlève pas au milieu de mes jours ! Tes années sont dans les âges des âges.
26 Jadis, la terre, tu l’as fondée et le fait de tes mains, les ciels ;
27 ils périront, toi tu demeures. Tous s’useront comme un habit ; comme un vêtement tu les métamorphoseras et ils se métamorphoseront.
28 Et toi, lui, tes années ne s’achèveront pas.
29 Les fils de tes serviteurs demeurent ; leur semence, face à toi, s’affermit.

Cette Bible est dans le domaine public.