×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Iob 11     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Iob 11
André Chouraqui


Sophar à Iob

1 Sophar le Na’amati répond et dit :
2 Le flot de paroles sera-t-il sans réponse ? Ou l’homme aux lèvres a-t-il raison ?
3 Tes exagérations font-elles taire les gens ? Tu te moques ; et nul ne dirait l’opprobre ?
4 Tu dis : « Limpide est ma prise ; j’ai été net à tes yeux. »
5 Et pourtant, qui donnerait à Eloha de parler, qu’il ouvre ses lèvres avec toi,
6 qu’il te rapporte les arcanes de la sagesse ; oui, au redoublement de l’efficacité ? Mais sache qu’Eloha, parmi les torts, en oublie !
7 Trouveras-tu le tréfonds d’Eloha ? Trouveras-tu jusqu’à la finalité de Shadaï ?
8 Qu’en ferais-tu, hauteurs des ciels ? Plus profonde que le Shéol, comment la connaîtrais-tu ?
9 Sa mesure est plus longue que la terre, plus large que la mer.
10 S’il se déplace, incarcère et rassemble, qui l’en détournerait ?
11 Oui, s’il connaît l’évanescence humaine et voit la fraude, ne discernerait-il pas ?
12 L’homme creux serait-il incardié, l’homme naîtrait-il en ânon sauvage ?

Ce sera l’espoir

13 Et toi, si tu apprêtes ton cœur, et déploie les paumes vers lui ;
14 si tu éloignes de ta main la fraude et n’abrites pas la forfaiture en tes tentes,
15 oui, tu porteras alors tes faces loin de toute tare ; tu seras cuirassé et ne frémiras pas.
16 Oui, tu oublieras la peine et t’en souviendras comme d’eaux passées.
17 Plus brillante que midi, la durée se lèvera ; l’obscurité sera comme un matin.
18 tu seras en sécurité : oui, ce sera l’espoir. Tu fouilleras et te coucheras en sécurité.
19 Tu t’allongeras sans perturbateur ; multiples, ils solliciteront tes faces.
20 Les yeux des criminels s’épuisent ; l’échappatoire est perdue pour eux. Leur espoir est l’exhalaison d’être.

Texte de la Version André Chouraqui
Copyright © Édition du Cerf