×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Entête 44     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Entête 44
André Chouraqui


L’affaire du vol

1 Il l’ordonne à celui qui est sur sa maison pour dire : « Remplis de nourriture les sacoches des hommes, autant qu’elles pourront en porter. Mets l’argent de chacun sur la bouche de sa sacoche.
2 Et mon ciboire, le ciboire d’argent, tu le mettras sur la bouche de la sacoche du petit avec l’argent de son ravitaillement. » Il fait selon la parole de Iosseph, comme il avait parlé.
3 Au matin, la lumière ; les hommes sont envoyés, eux et leurs ânes.
4 Eux, ils étaient sortis de la ville, ils ne s’étaient guère éloignés. Iosseph dit à qui est sur sa maison : « Lève-toi ! Poursuis les hommes, atteins-les ! Dis-leur : ‹ Pourquoi avez-vous payé le mal pour le bien ? »
5 N’est-ce pas avec cela que mon Adôn boit et qu’il devine avec ? Vous avez méfait en ce que vous avez fait’. »
6 Il les atteint et leur parle ces paroles.
7 Ils lui disent : « Pourquoi mon Adôn parle-t-il selon ces paroles ? Profanation pour tes serviteurs que de faire cette parole !
8 Voici, l’argent que nous avons trouvé sur la bouche de nos sacoches, nous te l’avons retourné de la terre de Kena’ân. Comment volerions-nous de la maison de ton Adôn argent ou or ?
9 Parmi tes serviteurs, qui sera trouvé avec mourra ! Et nous aussi, nous serons des serviteurs pour mon Adôn  » !
10 Il dit : « Maintenant aussi, qu’il en soit selon vos paroles. Qui sera trouvé avec sera pour moi un serviteur. Vous, vous serez innocents. »
11 Ils se hâtent. Chacun fait descendre sa sacoche à terre. Chacun ouvre sa sacoche.
12 Il cherche, il commence par le grand et achève par le petit. Le ciboire se trouve dans la sacoche de Biniamîn.
13 Ils déchirent leurs tuniques, accablent chacun leur âne et retournent en ville.
14 Iehouda et ses frères viennent à la maison de Iosseph. Lui, il y est encore. Face à lui, ils tombent à terre.
15 Iosseph leur dit : « Quel est ce fait que vous avez fait ? Ne pénétriez-vous pas qu’un homme tel que moi devinerait, devinerait ? »
16 Iehouda dit : « Comment dire à mon Adôn, comment parler, comment nous justifier ? L’Elohîms a trouvé le tort de tes serviteurs. Nous voici serviteurs de mon Adôn, nous aussi et celui qui a été trouvé ciboire en main aussi. »
17 Il dit : « Profanation pour moi que de faire cela ! L’homme qui a été trouvé ciboire en main sera pour moi un serviteur. Mais vous, montez en paix vers votre père. »

Il s’avance

18 Iehouda s’avance vers lui et dit : « Plaise, mon Adôn ! Ton serviteur parlera donc une parole aux oreilles de mon Adôn. Que ta narine ne brûle pas contre ton serviteur, oui, tu es comme Pharaon.
19 Mon Adôn a questionné ses serviteurs pour dire : ‹ Avez-vous un père ou un frère  ? ›
20 Nous avons dit à mon Adôn : ‹ Nous avons un vieux père et un enfant de vieillesse, un petit. Son frère est mort. Lui seul reste de sa mère et son père l’aime. ›
21 Tu dis à tes serviteurs : ‹ Faites-le descendre vers moi. Je mets mon œil sur lui. ›
22 Nous disons à mon Adôn : ‹ L’adolescent ne pourra pas abandonner son père. Qu’il abandonne son père, et il mourrait ! ›
23 Tu dis à tes serviteurs : ‹ Si votre petit frère ne descend pas avec vous, vous n’ajouterez pas à voir mes faces. ›
24 Et c’est quand nous sommes montés vers ton serviteur, mon père : nous lui rapportons les paroles de mon Adôn.
25 Notre père dit : ‹ Retournez ! Ravitaillez-nous : un peu de nourriture ! ›
26 Nous disons : ‹ Nous ne pouvons pas descendre. Si notre petit frère est avec nous, nous descendons. Mais nous ne pourrons pas voir les faces de l’homme sans que notre petit frère soit avec nous ! ›
27 Ton serviteur, notre père, nous dit : ‹ Vous savez que ma femme en avait enfanté deux pour moi.
28 L’un sort loin de moi et je dis : Ah ! il a été lacéré, lacéré. Et je ne l’ai pas vu jusqu’ici !
29 Et vous prenez celui-là aussi loin de mes faces ? Qu’il lui advienne une catastrophe et vous ferez descendre au Shéol ma sénescence dans le malheur. ›
30 Maintenant, à ma venue vers ton serviteur, mon père, l’adolescent ne sera plus avec nous… Or son être est attaché à son être.
31 C’est en voyant que l’adolescent n’est pas avec nous, il mourrait. Tes serviteurs feraient descendre au Shéol la sénescence de ton serviteur notre père dans l’affliction.
32 Oui, ton serviteur a garanti l’adolescent auprès de mon père pour dire : ‹ Si je ne le fais pas revenir à toi, j’aurai fauté contre mon père tous les jours. ›
33 Maintenant, ton serviteur restera donc à la place de l’adolescent, en serviteur de mon Adôn : le jeune montera avec ses frères.
34 Oui, comment monterai-je vers mon père, l’adolescent n’étant pas avec moi ? Que je ne voie pas le mal qui trouvera mon père  » !

Cette Bible est dans le domaine public.