×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Samuel Cahen  / Juges 14.20     

Juges 14.20
Samuel Cahen


Mariage de Samson

1 Schimschone descendit à Timnatha et vit à Timnatha une femme d’entre les filles des Pelichtime.
2 Étant remonté, il le déclara à son père et à sa mère, et dit : J’ai vu une femme à Timnatha, d’entre les filles des Pelichtime, et maintenant prenez-la pour femme à moi.
3 Son père et sa mère lui dirent : N’y a-t-il donc pas parmi les filles de tes frères et dans tout mon peuple, de femme, pour que tu ailles prendre une femme d’entre les Pelichtime, ces incirconcis ? Schimschone dit à son père : Prends celle-là pour moi, car elle plaît à mes yeux.
4 Son père et sa mère ne savaient pas que cela (venait) de l’Éternel ; car il (Schimschone) cherchait une occasion de (nuire aux) Pelichtime, et en ce temps les Pelichtime dominaient sur Israel.
5 Schimschone descendit avec son père et sa mère à Timnatha, ils vinrent jusqu’aux vignes de Timnatha, et voici un jeune lion rugissant (venait) contre lui.
6 L’esprit de Dieu le saisit et il le déchira (le lion) comme s’il eût déchiré un chevreau, il n’avait rien à la main, mais il ne déclara pas à ses père et mère ce qu’il avait fait.
7 Il descendit et parla à la femme, et elle plut aux yeux de Schimschone.
8 Retournant quelque temps après pour la prendre, il se détourna pour voir le cadavre du lion, et voici qu’un essaim d’abeilles se trouvait avec du miel dans la carcasse du lion.
9 Il le détacha dans ses mains et s’en alla en mangeant, il revint auprès de son père et de sa mère, leur en donna ; et ils mangèrent, mais il ne leur dit pas que c’était de la carcasse du lion qu’il avait détaché le miel.
10 Son père descendit auprès de la femme, Schimschone fit là un festin, car ainsi faisaient les jeunes gens.
11 Et aussitôt qu’ils (les habitants) le virent, ils prirent trente compagnons qui restaient avec lui.
12 Schimschone leur dit : Je vais vous proposer une énigme, si vous me l’expliquez pendant les sept jours du festin, et que la deviniez, je vous donnerai trente chemises, et trente vêtements de rechange.
13 Mais si vous ne pouvez pas me l’expliquer, c’est vous qui me donnerez trente chemises et trente vêtements de rechange. Ils lui dirent, propose ton énigme et nous l’entendrons.
14 Il leur dit : Du mangeur est venu l’aliment et du fort est procédé la douceur. Ils ne purent expliquer l’énigme (en) trois jours.
15 Et au septième jour ils dirent à la femme de Schimschone : Persuade ton mari de nous expliquer l’énigme, sinon nous te brûlerons avec la maison de ton père, par le feu ; nous avez-vous appelés pour nous appauvrir ou non ?
16 La femme de Schimschone l’obséda par des pleurs, et lui dit : Certes tu me hais et tu ne m’aimes point, tu as proposé une énigme aux enfants de mon peuple et tu ne me l’as pas expliquée ! Il lui répondit : Vois, je ne l’ai expliqué ni à mon père, ni à ma mère, et à toi je l’expliquerais ?
17 Elle l’obséda par des pleurs les sept jours que dura le festin, et le septième jour il (la) lui expliqua ; car elle l’avait tourmenté, et elle expliqua l’énigme aux enfants de son peuple.
18 Les gens de la ville lui dirent, le septième jour avant le coucher du soleil : Qu’y a-t-il de plus doux que le miel, et de plus fort que le lion ? Il leur dit : Si vous n’aviez pas labouré avec ma génisse, vous n’auriez pas deviné mon énigme.
19 L’esprit de l’Éternel le saisit, et il descendit à Aschkalone (Ascalon), y tua trente hommes, prit leurs dépouilles, il donna les vêtements aux explicateurs de l’énigme, sa colère s’enflamma et il remonta à la maison de son père.
20 La femme de Schimschone devint (celle) de son compagnon qu’on lui avait adjoint.

Cette Bible est dans le domaine public.