×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Samuel Cahen  / Ecclésiaste 1     

Ecclésiaste 1
Samuel Cahen


1 Paroles du Prédicateur, fils de David, roi de Ierouschalaïme (Jérusalem).
2 Vanité des vanités, dit Koheleth ; vanité des vanités, tout est vanité.
3 Quel avantage a l’homme de tout le labeur dans lequel il se fatigue sous le soleil ?
4 Une génération s’en va et une génération vient, et la terre demeure toujours.
5 Le soleil se lève, et le soleil se couche aspirant vers son lieu (but), là il se lève de nouveau.
6 Le vent se dirige vers le midi tourne vers le nord, tourne et retourne, et le vent revient vers ses tours circulaires.
7 Tous les fleuves vont à la mer, et la mer n’en est pas remplie ; vers l’endroit où les fleuves se dirigent, ils continuent à se diriger.
8 Toutes choses fatiguent ; nul ne peut dire (tout), l’œil ne se rassasie pas de voir ni l’oreille d’entendre.
9 Ce qui a été, c’est ce qui sera, et ce qui s’est fait, c’est ce qui se fera, et rien n’est nouveau sous le soleil.
10 Il est telle chose dont on dit : Vois, ceci est nouveau. Et cela a déjà été dans les temps qui ont été avant nous.
11 Il ne reste pas de souvenir des premières choses, et les suivantes qui seront ne laisseront pas non plus de souvenir auprès de ceux qui viendront ensuite.
12 Moi, Koheleth, j’ai été roi d’Israel à Ierouschalaïme (Jérusalem).
13 Et j’ai appliqué mon cœur à rechercher et à épier dans la sagesse tout ce qui se passe sous le ciel, c’est une occupation pénible que Dieu a donnée aux fils de l’homme pour s’y fatiguer.
14 J’ai vu tous les actes qui se font sous le soleil ; et tout est vanité et occupation futile.
15 Ce qui est perverti, il (l’homme) ne peut le redresser, et ce qui est défectueux ne peut être compté.
16 J’ai parlé, moi, dans mon cœur, disant : Voici que je suis devenu grand et que j’ai surpassé en sagesse quiconque a été avant moi préposé sur Ierouschalaïme, et mon cœur a contemplé beaucoup de sagesse et de connaissance ;
17 Et j’ai appliqué mon cœur pour connaître la sagesse et la science, la sottise et la folie ; je sais que c’est aussi une occupation futile :
18 Car à une grande sagesse se joint un grand chagrin ; augmenter la science, c’est augmenter la douleur.

Cette Bible est dans le domaine public.