Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Vigouroux  / Daniel 6.24     

Daniel 6.24
Vigouroux


1 Et Darius le Mède lui succéda dans la royauté, étant âgé de soixante-deux ans.[6.1 Darius le Mède ; selon bien des savants, le même que les historiens grecs appellent Cyaxare II, fils d’Astyage ; mais ni l’histoire ni la critique ne fournissent des preuves suffisantes de cette identité.]

Daniel dans la fosse aux lions

2 Il plut à Darius d’établir sur son royaume cent vingt satrapes, qui devaient être (afin qu’il y en eût) dans tout son royaume.[6.2 Cent vingt satrapes. Du temps d’Esther, où le royaume de Perse avait pris de plus grands accroissements par les conquêtes postérieures, on comptait cent vingt-sept satrapes (voir Esther, 1, 1 ; 8, 9).]
3 Il mit au-dessus d’eux trois princes, dont Daniel était un, afin que ces satrapes leur rendissent compte et que le roi n’éprouvât aucun(e) souci (peine).
4 Daniel surpassait donc tous les princes et tous les satrapes, parce que l’esprit de Dieu était plus abondant en lui.
5 Le roi pensait (même) à l’établir sur tout le royaume ; aussi les princes et les satrapes cherchaient-ils une occasion pour accuser Daniel en ce qui regardait les affaires du roi ; mais ils ne purent trouver aucun prétexte pour le rendre suspect, parce qu’il était fidèle et qu’on ne trouvait en lui ni faute ni cause de soupçon.[6.5 Du côté du roi ; dans les affaires qu’il faisait pour le roi.]
6 Ces hommes dirent donc : Nous ne trouverons aucune occasion contre ce Daniel, si ce n’est peut-être au sujet de la loi de son Dieu.
7 Alors les princes et les satrapes s’approchèrent du (surprirent le) roi et lui parlèrent ainsi : Roi Darius, vis(vez) éternellement !
8 Tous les princes de ton (votre) royaume, les magistrats et les satrapes, les sénateurs et les juges sont d’avis qu’il se fasse un édit royal, ordonnant que quiconque, durant l’espace de trente jours, adressera une demande à quelque dieu ou à quelque homme que ce soit, si ce n’est à toi (vous), ô roi, sera jeté dans la fosse aux lions.[6.7 Dans la fosse aux lions. C’était, avec la fournaise, un des supplices les plus usités en Chaldée.]
9 Maintenant donc, ô roi, confirme(z) cet avis et écris(vez) le décret, afin qu’on ne change pas ce qui a été établi par les Mèdes et par les Perses, et qu’il ne soit permis à personne de le violer.[6.9 Afin que ce qui a été statué, etc. Chez les Perses une loi ou une ordonnance ou un édit fait avec les formalités ordinaires ne pouvait plus être révoqué même par le roi (voir Esther, 1, 19 ; 8, 8).]
10 Le roi Darius fit donc cet édit et le promulgua.
11 Quand Daniel eut appris que cette loi avait été faite, il entra dans sa maison, et, ouvrant les fenêtres de (les fenêtres hautes dans) sa chambre du côté de Jérusalem, trois fois le jour il fléchissait les genoux, et il adorait et louait (rendait grâce à) son Dieu, comme il avait coutume de faire auparavant.[6.11 Dans sa chambre haute (in cænaculo). Comparer à Tobie, 3, 10 ; Actes des Apôtres, 1, 13. ― Tourné, etc. Les Juifs, hors de Jérusalem tournaient leur visage, pendant la prière, du côté de cette ville (voir 3 Rois, 8, 44). ― Trois fois le jour. Voir Psaumes, 54, 18 ; Actes des Apôtres, 3, 1.]
12 Alors ces hommes, qui l’épiaient avec soin, trouvèrent Daniel qui priait (priant) et adorait (suppliant) son Dieu.
13 Et se présentant devant le roi, ils lui dirent au sujet de l’édit : O roi, n’as-tu (avez-vous) pas ordonné que tout homme qui, pendant l’espace de trente jours, prierait quelqu’un des dieux ou des hommes, excepté toi (vous), ô roi, serait jeté dans la fosse aux lions ? Le roi leur répondit : Vous dites vrai ; c’est (selon) une loi des Perses et des Mèdes, qu’il n’est pas permis de violer.[6.13 Qu’il n’est pas permis, etc. Voir le verset 8.]
14 Ils prirent de nouveau la parole et dirent au roi : Daniel, l’un des captifs d’entre les fils de Juda, n’a pas tenu compte de ta (votre) loi ni de l’édit que tu (vous) as(vez) porté, et il fait sa prière trois fois le jour.
15 Lorsque le roi eut entendu cela, il fut très affligé ; et il prit en son cœur la résolution de délivrer Daniel, et jusqu’au coucher du soleil il s’efforçait de le sauver.[6.15 Extrêmement (salis). Voir Daniel, 5, 9.]
16 Mais ces hommes, comprenant l’intention du roi, lui dirent : Sache(z), ô roi, que c’est une loi des Mèdes et des Perses qu’il n’est permis de rien changer dans tout édit que le roi a établi.
17 Alors le roi donna un ordre, et on amena Daniel, et on le jeta dans la fosse aux lions. Et le roi dit à Daniel : Ton Dieu, que tu adores sans cesse, te délivrera.
18 On apporta une pierre, et on la mit sur l’ouverture de la fosse ; et le roi la scella de son sceau et du sceau de ses grands, de peur qu’on ne fît quelque chose contre Daniel.
19 Le roi rentra ensuite dans sa maison et se coucha sans avoir soupé ; on ne servit pas de mets devant lui, et le sommeil (même) s’éloigna de lui.
20 Le roi se leva dès le point du jour et alla en toute hâte à la fosse des lions ;
21 et, s’approchant de la fosse, il appela Daniel d’une voix triste (mêlée de larmes) et lui dit : Daniel, serviteur du Dieu vivant, ton Dieu que tu sers sans cesse a-t-il (bien) pu te délivrer des lions ?
22 Daniel répondit au roi : (O) Roi, vis(vez) éternellement !
23 Mon Dieu a envoyé son ange, qui a fermé la gueule des lions, et ils ne m’ont fait aucun mal, parce que j’ai été trouvé juste devant lui ; et devant toi (vous) non plus, ô roi, je n’ai rien fait de mauvais.[6.23 Voir 1 Machabées, 2, 60.]
24 Alors le roi fut transporté de joie, et il ordonna qu’on fît sortir Daniel de la fosse ; Daniel fut retiré de la fosse, et on ne trouva sur lui aucune blessure, parce qu’il avait cru en son Dieu.
25 Sur l’ordre du roi, on amena les hommes qui avaient accusé Daniel, et ils furent jetés dans la fosse aux lions, eux, leurs enfants (fils) et leurs femmes ; et avant qu’ils fussent venus jusqu’au pavé de la fosse, les lions les saisirent et brisèrent tous leurs os.
26 Alors le roi Darius écrivit à tous les peuples, à toutes les nations et à toutes les langues qui habitaient sur toute la terre : Que la paix se multiplie pour vous ! (.)[6.26 Et aux langues. Voir Daniel, 3, 4.]
27 J’ordonne par cet édit que, dans tout mon empire et mon royaume, on révère (tremble) et on craigne le Dieu de Daniel ; car c’est lui qui est le Dieu vivant et éternel dans tous les siècles ; son royaume ne sera pas détruit, et sa puissance durera jusque dans l’éternité.
28 C’est lui qui est le libérateur et le sauveur, qui fait des prodiges et des merveilles dans le ciel et sur la terre ; c’est lui qui a délivré Daniel de la fosse aux lions.
29 Or Daniel demeura jusqu’au règne de Darius, et au règne de Cyrus le Perse. [6.29 Voir Daniel, 1, 21. ― Pour suivre l’ordre des temps, il faut passer de ce verset au chapitre 9, les chapitres 7 et 8 se rapportant, comme nous l’avons dit plus haut (voir Daniel, 4, 34), aux temps qui ont précédé les faits marqués aux chapitres 5 et 6.]

Cette Bible est dans le domaine public.