×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Vigouroux  / Psaume 90     

Psaumes 90
Vigouroux


Quatrième livre

La brièveté de la vie humaine

1 Cantique de louange (Louange de cantique) de David.[90.1-16 Il y a dans ce psaume un changement de personnes, plus fréquent que dans aucun autre. Or ce changement s’expliquerait sans peine, si, avec J.-D. Michaelis, on supposait deux chœurs chantant alternativement : l’un les versets 1 et 2, puis le premier hémistiche du verset 9, et les vers suivants, jusqu’au verset 14, où Dieu lui-même intervient et parle jusqu’à la fin. ― A David ; selon d’autre, de David, par David. ― 1re voix, verset 1 ; 2e voix, verset 2 ; 1re voix, versets 3 à 8 ; 2e voix, verset 9a ; 1re voix, versets 9b à 13 ; discours de Dieu, versets 14 à 16. Composé probablement au temps de la peste, par laquelle Dieu punit le dénombrement d’Israël fait par David, voir 2 Rois, 24, 15-17 ; Psaumes, 90, vv. 3, 6-7. ― Ce beau psaume se distingue par l’élévation de la pensée, la vivacité des sentiments, l’ardeur de la foi, la simplicité de la confiance, la vivacité des couleurs et la limpidité du langage.]Celui qui habite sous l’assistance du Très-Haut demeurera sous la protection du Dieu du ciel.
2 Il dira au Seigneur : Vous êtes mon défenseur et mon refuge. Il est mon Dieu ; j’espérerai en lui.[90.2 L’hébreu porte : je dis, et non pas : il dira.]
3 Car c’est lui qui m’a délivré du piège du chasseur, et de la parole âpre et piquante (meurtrière).[90.3 D’un filet, etc. ; c’est-à-dire dire des pièges des méchants et de leurs calomnies. ― D’une parole meurtrière, en hébreu : de la peste qui ravage.]
4 Il te mettra à l’ombre sous ses épaules, et sous ses ailes tu seras plein d’espoir (espéreras).[90.4 Dans ce verset et les suivants, la parole est adressée au personnage qui parle en son nom dans les précédents. ― Il te mettra, etc. Il te couvrira, en quelque sorte, de son corps, comme les soldats du premier rang dans une armée couvrent ceux qui sont derrière eux, et il te mettra à couvert sous ses ailes, comme une poule qui couvre ses petits, pour les conserver, lorsqu’elle les croit exposés à quelque danger.]
5 Sa vérité t’environnera comme un (de son) bouclier ; tu ne craindras pas les frayeurs de la nuit,[90.5 Sa vérité ; c’est-à-dire sa fidélité à garder ses promesses. ― Terreur nocturne ; c’est tout ce qui peut effrayer pendant la nuit, comme les spectres, les voleurs, les assassins, etc. Le lit de Salomon était gardé par soixante braves des plus vaillants d’Israël à cause des craintes de la nuit (voir Cantique des Cantiques, 3, 7-8).]
6 ni la (d’une) flèche qui vole pendant le jour, ni les maux (d’une affaire) qui s’avance(nt) dans les ténèbres, ni les (de l’) attaque(s) du (d’un) démon de midi.[90.6 D’une flèche, etc. Cette flèche volante signifie probablement une sorte de maladie contagieuse. Les Arabes et les Turcs donnent à la peste le nom de flèche de Dieu, de trait du Tout-Puissant, qu’il est impossible de décliner. ― D’une affaire, etc. ; d’un complot tramé secrètement, dans l’ombre. ― D’un démon du midi. Les orientaux se représentent la peste sous l’image d’un mauvais esprit, qui exerce ses ravages, non seulement pendant la nuit, mais encore à l’heure du midi, à laquelle, dans ces pays chauds, tout le monde fait la méridienne. Or on suppose que c’est pendant ce temps de silence et de repos, que le démon, auteur de la peste, fait ses ravages. Nous retrouvons ces mêmes idées chez les anciens Grecs et Latins. Plusieurs auteurs prétendent qu’elles avaient prévalu aussi chez les Juifs ; ce qui a donné lieu à cette expression des Septante et de la Vulgate. A la vérité, le texte hébreu ne parle que de peste et de contagion ; mais la Paraphrase chaldaïque, Aquila, Symmaque et la version syriaque, font une mention expresse de démons du midi.]
7 Mille tomberont à ton côté, et dix mille à ta droite ; mais la mort (nul) n’approchera pas de toi.[90.7 Mille ennemis. ― N’approchera de toi ; c’est-à-dire ne te touchera, ne te blessera ; tu seras en sûreté au milieu de tes plus cruels ennemis.]
8 Et même tu contempleras de tes yeux, et tu verras le châtiment (la punition méritée) des pécheurs.
9 Car tu as dit : Vous êtes, Seigneur, mon espérance. Tu as fait du (choisi le) Très-Haut (pour) ton refuge.
10 Le mal ne viendra pas jusqu’à toi, et les fléaux ne s’approcheront pas de ta tente (ton tabernacle).
11 Car il a commandé pour toi à ses anges de te garder dans toutes tes voies.[90.11 Voir Matthieu, 4, 6 ; Luc, 4, 10.]
12 Ils te porteront dans leurs mains, de peur que tu heurtes le pied contre la pierre.
13 Tu marcheras sur l’aspic et sur le basilic, et tu fouleras aux pieds le lion et le dragon.[90.13 Ainsi protégé de Dieu, les bêtes les plus féroces et les plus dangereuses ne sauraient te nuire ; au contraire, tu les écraserais sans peine. ― Au lieu de l’aspic, l’hébreu porte un des noms du lion. ― Le basilic, un serpent très venimeux.]
14 Parce qu’il a espéré en moi, je le délivrerai ; je le protégerai, parce qu’il a connu mon nom.
15 Il criera vers moi, et je l’exaucerai ; je suis (serai) avec lui dans la tribulation ; je le sauverai et je le glorifierai.
16 Je le comblerai (d’une longue suite) de jours, et je lui ferai voir mon salut. [90.16 Je lui montrerai, etc. Voir Psaumes, 70, 20.]

Cette Bible est dans le domaine public.