×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /   /  Juges 21.17     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Juges 21.17
Traduction œcuménique de la Bible


1 Les hommes d’Israël avaient fait ce serment à Miçpa : « Aucun d’entre nous ne donnera sa fille en mariage à un Benjaminite. »
2 Le peuple vint à Béthel et, là, ils restèrent assis jusqu’au soir, devant Dieu. Ils poussèrent des cris et versèrent d’abondantes larmes.
3 « Seigneur, Dieu d’Israël, disaient-ils, pourquoi se fait-il qu’aujourd’hui il manque à Israël une de ses tribus ? »
4 Le lendemain, le peuple se leva de bon matin, et ayant bâti un autel à cet endroit, ils firent monter des holocaustes et des sacrifices de paix.
5 Les fils d’Israël dirent : « Quelle est celle parmi toutes les tribus d’Israël qui n’est pas montée à l’assemblée auprès du Seigneur ? » En effet, il y avait eu ce grand serment contre quiconque ne serait pas monté auprès du Seigneur à Miçpa : « Il sera mis à mort ! »
6 Les fils d’Israël furent pris de pitié pour Benjamin, leur frère. « Aujourd’hui, disaient-ils, une tribu a été retranchée d’Israël.
7 Que ferons-nous pour procurer des femmes à ceux qui restent, alors que nous avons juré par le Seigneur de ne pas leur donner nos filles en mariage ? »
8 Ils dirent alors : « Y a-t-il quelqu’un parmi les tribus d’Israël qui ne soit pas monté auprès du Seigneur à Miçpa ? » Et voici que de Yavesh-de-Galaad personne n’était venu au camp, à l’assemblée.
9 Lorsque le peuple se présenta au recensement, on vit qu’il n’y avait là aucun des habitants de Yavesh-de-Galaad.
10 La communauté envoya là-bas douze mille hommes parmi les guerriers et leur donna cet ordre : « Allez et passez les habitants de Yavesh-de-Galaad au tranchant de l’épée, y compris femmes et enfants !
11 Voici ce que vous ferez : vous vouerez à l’interdit tout mâle et toute femme ayant connu la couche d’un homme. »
12 Parmi les habitants de Yavesh-de-Galaad, ils trouvèrent quatre cents jeunes filles vierges qui n’avaient pas connu la couche d’un homme et ils les amenèrent au camp, à Silo, qui est au pays de Canaan.
13 Toute la communauté envoya des porte-parole aux fils de Benjamin qui étaient au rocher de Rimmôn et ils leur annoncèrent la paix.
14 Les Benjaminites revinrent à ce moment-là, et on leur donna les femmes laissées en vie parmi celles de Yavesh-de-Galaad, mais ils n’en trouvèrent pas assez pour eux.
15 Le peuple fut pris de pitié pour Benjamin, car le Seigneur avait fait une brèche dans les tribus d’Israël.
16 Les anciens de la communauté dirent alors : « Que ferons-nous pour que ceux qui restent aient des femmes, puisque les femmes de Benjamin ont été exterminées ?
17 Benjamin peut-il avoir une postérité, dirent-ils, pour qu’une tribu ne soit pas effacée d’Israël ?
18 Nous-mêmes ne pouvons pas leur donner de nos filles en mariage. » En effet, les fils d’Israël avaient fait ce serment : « Maudit soit celui qui donnera une femme à Benjamin. »
19 Mais ils dirent : « Il y a chaque année la fête du Seigneur à Silo, qui est au nord de Béthel, à l’est de la route qui monte de Béthel à Sichem, et au sud de Levona. »
20 Puis ils donnèrent cet ordre aux fils de Benjamin : « Allez vous embusquer dans les vignes !
21 Vous regarderez, et dès que les filles de Silo sortiront pour danser en chœurs, vous sortirez des vignes et vous vous emparerez chacun d’une femme parmi les filles de Silo, puis vous vous en irez au pays de Benjamin.
22 Si, par hasard, leurs pères ou leurs frères viennent nous chercher querelle, nous leur dirons : “Soyez généreux envers eux, car aucun d’entre nous n’a pris de femme lors de la guerre ; de plus, vous-mêmes, vous ne pouviez pas leur en donner ; autrement, vous auriez été coupables.” »
23 Les fils de Benjamin agirent ainsi. Parmi les danseuses qu’ils avaient enlevées, ils emportèrent des femmes en nombre égal au leur. Ils partirent, retournèrent dans leur patrimoine, reconstruisirent leurs villes et y habitèrent.
24 À ce moment-là, les fils d’Israël se dispersèrent chacun dans sa tribu et dans son clan et, de là, ils repartirent chacun dans son patrimoine.
25 En ces jours-là, il n’y avait pas de roi en Israël. Chacun faisait ce qui lui plaisait.

Texte de la Traduction Œcuménique de la Bible 1988