×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Louis Segond 1910 + Strongs (nouvelle édition)  / Cantique 6.10  / strong 366     

Cantique 6.10
Louis Segond 1910 + Strongs (nouvelle édition)


Les filles de Jérusalem

1 Où est allé ton bien-aimé, Ô la plus belle des femmes De quel côté ton bien-aimé s’est-il dirigé Nous le chercherons avec toi.

La jeune femme

2 Mon bien-aimé est descendu à son jardin, Au parterre d’aromates, Pour faire paître son troupeau dans les jardins, Et pour cueillir des lis.
3 Je suis à mon bien-aimé, et mon bien-aimé est à moi ; Il fait paître son troupeau parmi les lis.

Le jeune homme

4 Tu es belle, mon amie, comme Thirtsa, Agréable comme Jérusalem, Mais terrible comme des troupes sous leurs bannières.
5 Détourne de moi tes yeux, car ils me troublent. Tes cheveux sont comme un troupeau de chèvres, Suspendues aux flancs de Galaad.
6 Tes dents sont comme un troupeau de brebis, Qui remontent de l’abreuvoir ; Toutes portent des jumeaux, Aucune d’elles n’est stérile.
7 Ta joue est comme une moitié de grenade, Derrière ton voile...
8 Il y a soixante reines, quatre-vingts concubines, Et des jeunes filles sans nombre.
9 Une seule est ma colombe, ma parfaite ; Elle est l’unique de sa mère, La préférée de celle qui lui donna le jour. Les jeunes filles la voient, et la disent heureuse ; Les reines et les concubines aussi, et elles la louent.

Les filles de Jérusalem

10 Qui est celle qui apparaît comme l’aurore, Belle comme la lune, pure comme le soleil, Mais terrible comme des troupes sous leurs bannières

Le jeune homme

11 Je suis descendue au jardin des noyers, Pour voir la verdure de la vallée, Pour voir si la vigne pousse, Si les grenadiers fleurissent.
12 Je ne sais, mais mon désir m’a rendue semblable Aux chars de mon noble peuple.

Code strong pour « ’ayom »

Strong numéro : 366 Parcourir le lexique
Mot original Origine du mot
אָיֹם

Vient d’une racine du sens de effrayer

Mot translittéré Entrée du TWOT

’ayom

80a

Prononciation phonétique Type de mot

(aw-yome’)   

Adjectif

Définition :
  1. terrible, affreux
Traduit dans la Louis Segond 1910 par :

terrible 3 ; 3

Concordance :

Cantique 6.4
Tu es belle, mon amie, comme Thirtsa, Agréable comme Jérusalem, Mais terrible 0366 comme des troupes sous leurs bannières .

Cantique 6.10
Qui est celle qui apparaît comme l’aurore, Belle comme la lune, pure comme le soleil , Mais terrible 0366 comme des troupes sous leurs bannières ? -

Habakuk 1.7
Il est terrible 0366 et formidable ; De lui seul viennent son droit et sa grandeur.


Cette Bible est dans le domaine public.