×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  2 Corinthiens 10     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

2 Corinthiens 10
Segond « Colombe »


Défense de l’apostolat de Paul

Faiblesse et autorité de Paul

1 Moi Paul, je vous exhorte par la douceur et la bienveillance de Christ — moi qui suis humble en face de vous et qui, de loin, suis plein de hardiesse à votre égard.
2 je vous en prie : que je n’aie pas, une fois présent, à montrer la hardiesse et l’assurance dont je compte user avec audace contre ceux qui estiment que nous marchons selon la chair.
3 Si nous marchons dans la chair, nous ne combattons pas selon la chair.
4 Car les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas charnelles, mais elles sont puissantes devant Dieu, pour renverser des forteresses.
5 Nous renversons les raisonnements et toute hauteur qui s’élèvent contre la connaissance de Dieu, et nous amenons toute pensée captive à l’obéissance au Christ.
6 Nous sommes prêts aussi à punir toute désobéissance, lorsque votre obéissance à vous sera complète.
7 Regardez les choses en face ! Si quelqu’un s’est persuadé lui-même d’être à Christ, qu’il tienne compte pour lui-même de ceci : s’il est à Christ, nous le sommes aussi.
8 Et quand même je me glorifierais un peu trop de l’autorité que le Seigneur nous a donnée pour vous édifier, et non pour vous abattre, je ne serais pas confus
9 je ne veux pas paraître vous intimider par mes lettres.
10 Car, dit-on, ses lettres sont sévères et fortes ; mais, présent en personne, il est faible, et sa parole est méprisable.
11 Qu’il tienne compte de ceci, cet homme-là : tels nous sommes en parole dans nos lettres, étant absents, tels aussi nous sommes en acte, une fois présents.
12 Nous n’osons pas nous égaler ou nous comparer à quelques-uns de ceux qui se recommandent eux-mêmes. Mais, en se mesurant à leur propre mesure et en se comparant à eux-mêmes, ils manquent d’intelligence.
13 Pour nous, nous ne voulons pas nous glorifier hors de toute mesure, nous prendrons au contraire pour mesure le domaine que Dieu nous a départi en nous faisant parvenir aussi jusqu’à vous.
14 Nous ne dépassons pas nos limites, comme si nous n’étions point parvenus jusqu’à vous ; car c’est bien jusqu’à vous que nous sommes arrivés avec l’Évangile du Christ.
15 Nous ne nous glorifions pas, hors de toute mesure, des travaux d’autrui. Mais nous avons l’espérance, si votre foi augmente, de devenir encore plus grands parmi vous, dans notre propre domaine.
16 en évangélisant les contrées situées au-delà de chez vous, au lieu de nous glorifier de ce qui a déjà été fait dans le domaine des autres.
17 Que celui qui se glorifie, se glorifie dans le Seigneur.
18 Car ce n’est pas celui qui se recommande lui-même qui est approuvé, c’est celui que le Seigneur recommande.

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.