×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Ezéchiel 24     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Ezéchiel 24
Segond « Colombe »


Signes de la ruine de Jérusalem

1 La neuvième année, le dixième mois, le 10 du mois, la parole de l’Éternel me fut adressée en ces mots
2 Fils d’homme, mets par écrit pour toi la date de ce jour, de ce jour même ! Le roi de Babylone harcèle Jérusalem en ce jour même.
3 Propose une parabole à la famille rebelle ; tu leur diras : Ainsi parle le Seigneur, l’Éternel : Prépare la marmite, prépare-la et verses-y également de l’eau.
4 Ajoutes-y les morceaux, tous les bons morceaux, la cuisse, l’épaule ; remplis-la des meilleurs os.
5 Prends du petit bétail de choix et entasse les os sous la marmite ; fais bouillir à gros bouillons, et que les os qui sont dedans cuisent aussi.
6 C’est pourquoi ainsi parle le Seigneur, l’Éternel : Malheur à la ville sanguinaire, marmite pleine de rouille, et dont la rouille ne se retire pas ! Retires-en les morceaux les uns après les autres, sans recourir au sort.
7 Car le sang qu’elle a versé est demeuré au milieu d’elle ; elle l’a mis sur le rocher nu, elle ne l’a pas répandu sur la terre pour le couvrir de poussière.
8 Dans un accès de fureur, dans un acte de vengeance, j’ai versé son sang sur le rocher nu, pour qu’il ne soit pas couvert.
9 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur, l’Éternel : Malheur à la ville sanguinaire ! Moi aussi je veux faire un grand bûcher.
10 Entasse beaucoup de bois, allume le feu, fais réduire la viande, assaisonne-la, et que les os soient calcinés.
11 Puis mets la marmite vide sur les charbons, afin qu’elle s’échauffe, que le bronze en soit calciné, que sa souillure se fonde à l’intérieur.
12 Les efforts sont inutiles, la rouille dont elle est pleine ne s’en retire pas ; au feu sa rouille
13 L’infamie est dans ta souillure ; parce que j’ai voulu te purifier et que tu n’es pas devenue pure, tu ne seras plus purifiée de ta souillure jusqu’à ce que j’aie assouvi sur toi ma fureur.
14 Moi, l’Éternel, j’ai parlé, cela arrivera, et je l’exécuterai ; je ne reculerai pas et je n’aurai pas de pitié ni de regret. On te jugera selon ta conduite et selon tes actions, — oracle du Seigneur l’Éternel.
15 La parole de l’Éternel me fut adressée en ces mots :
16 Fils d’homme, voici que je t’enlève d’un seul coup les délices de tes yeux. Tu ne feras pas de funérailles, tu ne pleureras pas, et tes larmes ne couleront pas.
17 Soupire en silence, ne mène pas le deuil des morts, attache ton turban, mets tes chaussures aux pieds, ne te couvre pas la moustache et ne mange pas le pain des autres.
18 J’avais parlé au peuple le matin, et ma femme mourut le soir. Le (lendemain) matin, je fis ce qui m’avait été ordonné.
19 Le peuple me dit : Ne nous expliqueras-tu pas (ce que signifie) pour nous ce que tu fais
20 Je leur répondit : La parole de l’Éternel m’a été adressée en ces mots
21 Dis à la maison d’Israël : Ainsi parle le Seigneur, l’Éternel : Voici que je vais profaner mon sanctuaire, orgueil de votre force, délices de vos yeux et sollicitude de votre âme. Vos fils et vos filles que vous avez laissés tomberont par l’épée.
22 Vous agirez alors comme j’ai agi. Vous ne vous couvrirez pas la moustache, vous ne mangerez pas le pain des autres.
23 vous aurez vos turbans sur la tête et vos chaussures aux pieds, vous ne ferez pas de funérailles et vous ne pleurerez pas ; mais vous serez frappés de langueur par vos fautes et vous gémirez entre vous.
24 Ézéchiel vous servira de présage. Vous agirez entièrement comme il a agi. Et quand cela arrivera, vous reconnaîtrez que je suis le Seigneur, l’Éternel.
25 Quant à toi, fils d’homme, assurément, le jour où je leur enlèverai ce qui fait leur force, leur joie et leur parure, les délices de leurs yeux et la passion de leur âme, leurs fils et leurs filles.
26 ce jour-là le rescapé viendra vers toi pour te le faire entendre.
27 En ce jour-là, ta bouche s’ouvrira avec le rescapé et tu parleras, tu ne seras plus muet ; tu leur serviras de présage, et ils reconnaîtront que je suis l’Éternel.

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.