×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  2 Chroniques 13     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

2 Chroniques 13
Segond « Colombe »


Règne d’Abija

1 La dix-huitième année du règne de Jéroboam, Abiya régna sur Juda.
2 Il régna trois ans à Jérusalem. Le nom de sa mère était Mikayahou, fille d’Ouriel, de Guibea. Il y eut la guerre entre Abiya et Jéroboam.
3 Abiya engagea le combat avec une armée de vaillants guerriers, 400 000 hommes d’élite ; et Jéroboam se rangea en bataille contre lui avec 800 000 hommes d’élite, vaillants héros.
4 Du haut du mont Tsemaraïm, qui fait partie de la montagne d’Éphraïm, Abiya se leva et dit : Écoutez-moi, Jéroboam et tout Israël
5 Ne devez-vous pas reconnaître que l’Éternel, le Dieu d’Israël, a donné pour toujours à David la royauté sur Israël, à lui et à ses fils, par une alliance inviolable
6 Mais Jéroboam, fils de Nebath, serviteur de Salomon, fils de David, s’est levé et s’est rebellé contre son seigneur.
7 Des gens de rien, des vauriens, se sont rassemblés auprès de lui et l’ont emporté sur Roboam, fils de Salomon. Roboam était jeune et indécis, et il manqua de fermeté devant eux.
8 Maintenant, vous dites que vous allez l’emporter sur le royaume de l’Éternel, qui est entre les mains des fils de David. Vous êtes une multitude nombreuse et vous avez avec vous les veaux d’or que Jéroboam vous a faits comme dieux.
9 N’avez-vous pas repoussé les sacrificateurs de l’Éternel, les fils d’Aaron et les Lévites, et ne vous êtes-vous pas fait des sacrificateurs, comme les peuples des (autres) pays ? Quiconque vient avec un jeune taureau et sept béliers, afin d’être investi, le voilà qui devient sacrificateur de ce qui n’est pas Dieu.
10 Quant à nous, l’Éternel est notre Dieu, et nous ne l’avons pas abandonné : les sacrificateurs au service de l’Éternel sont fils d’Aaron, et les Lévites sont à l’œuvre.
11 Nous offrons chaque matin et chaque soir des holocaustes à l’Éternel, (nous brûlons) le parfum odoriférant, (nous mettons) les rangées de pains sur la table pure, et nous allumons chaque soir le chandelier d’or et ses lampes ; car nous observons l’ordre de l’Éternel, notre Dieu. Mais vous, vous l’avez abandonné.
12 Voici : Dieu et ses sacrificateurs sont avec nous, à notre tête, et nous avons les trompettes éclatantes pour sonner avec éclat contre vous. Fils d’Israël ! ne faites pas la guerre à l’Éternel, le Dieu de vos pères, car vous n’aurez aucun succès !
13 Jéroboam les prit par derrière en faisant opérer un mouvement tournant à une embuscade, et (ses troupes) étaient en face de Juda qui avait l’embuscade par derrière.
14 Ceux de Juda durent se retourner, ayant à combattre devant et derrière. Ils crièrent à l’Éternel, et les sacrificateurs sonnèrent des trompettes.
15 Les hommes de Juda lancèrent la clameur et, à la clameur des hommes de Juda, l’Éternel frappa Jéroboam et tout Israël devant Abiya et Juda.
16 Les hommes d’Israël s’enfuirent devant Juda, et Dieu les livra entre ses mains.
17 Abiya et son peuple leur firent éprouver une grande défaite, et 500 000 hommes d’élite tombèrent transpercés parmi ceux d’Israël.
18 Les fils d’Israël furent humiliés en ce temps-là, et les fils de Juda l’emportèrent, parce qu’ils s’étaient appuyés sur l’Éternel, le Dieu de leurs pères.
19 Abiya poursuivit Jéroboam et lui prit des villes : Béthel et ses dépendances, Yechana et ses dépendances, et Éphrôn et ses dépendances.
20 Jéroboam resta sans force du temps d’Abiya, puis l’Éternel le frappa, et il mourut.
21 Mais Abiya affermit son pouvoir. Il eut quatorze femmes et engendra vingt-deux fils et seize filles.
22 Le reste des actes d’Abiya, ce qu’il a fait et ce qu’il a dit, cela est écrit dans le commentaire du prophète Iddo.
23 Abiya se coucha avec ses pères, et on l’ensevelit dans la cité de David. Son fils Asa régna à sa place. De son temps, le pays fut tranquille pendant dix ans.

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.