×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Paroles 20     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Paroles 20
André Chouraqui


1 « Quand tu sortiras en guerre contre ton ennemi, et que tu verras des chevaux et des chars, un peuple multiple, plus que toi, ne frémis pas d’eux. Oui, IHVH ton Elohïm est avec toi ; il t’a fait monter de la terre de Misraïm. »
2 Et c’est quand vous vous présenterez à la guerre, le desservant avancera et parlera au peuple.
3 Il leur dira : ‹ Entends, Israël ! Vous vous présentez aujourd’hui à la guerre contre vos ennemis. Votre cœur ne s’attendrira pas. Ne frémissez pas, ne vous précipitez pas, ne tremblez pas en face d’eux.
4 Oui, IHVH votre Elohïm va avec vous, pour guerroyer avec vous contre vos ennemis, pour vous sauver. ›
5 Les commissaires parleront au peuple pour dire : ‹ Quel est l’homme qui a bâti une maison neuve et ne l’a pas inaugurée ? Qu’il s’en aille, qu’il retourne à sa maison, de peur qu’il ne meure à la guerre et qu’un autre homme ne l’inaugure.
6 Quel est l’homme qui a planté un vignoble et ne l’a pas étrenné ? Qu’il s’en aille, qu’il retourne à sa maison, de peur qu’il ne meure à la guerre et qu’un autre homme ne l’étrenne.
7 Quel est l’homme qui s’est fiancé à une femme et ne l’a pas prise ? Qu’il s’en aille, qu’il retourne à sa maison, de peur qu’il ne meure à la guerre et qu’un autre homme ne la prenne. ›
8 Les commissaires continueront à parler au peuple et diront : ‹ Quel est l’homme frémissant et tendre de cœur ? Qu’il s’en aille, qu’il retourne à sa maison. Il ne fera pas fondre le cœur de ses frères, comme son cœur. ›
9 Et c’est quand les commissaires achèveront de parler au peuple, les chefs de la milice seront préposés à la tête du peuple.
10 Quand tu approcheras d’une ville pour guerroyer contre elle, crie-lui : ‹ Paix. ›
11 Et c’est, si elle te répond : ‹ Paix ›, et s’ouvre à toi, tout le peuple qui s’y trouve sera pour toi à la corvée, ils te serviront.
12 Si elle ne fait pas la paix avec toi et fait contre toi la guerre, assiège-la.
13 IHVH ton Elohïm la donnera en ta main. Tu frapperas tous ses mâles à bouche d’épée.
14 Seulement les femmes, la marmaille, les bêtes, tout ce qui sera dans la ville, tout son butin, pille-le pour toi, mange le butin pris à ton ennemi que IHVH ton Elohïm te donnera.
15 Oui, tu feras ainsi pour toutes les villes fort lointaines de toi, qui ne sont pas villes de ces nations.
16 Seulement, dans les villes de ces peuples que IHVH ton Elohïm te donne en possession, ne laisse vivre aucune haleine.
17 Oui, interdis-les, interdis-les, le Hiti, l’Emori, le Kena’ani, le Perizi, le Hivi, le Ieboussi, comme te l’a ordonné IHVH ton Elohïm,
18 afin qu’ils ne vous apprennent pas à faire toutes les abominations qu’ils font pour leurs Elohïm : vous fauteriez contre IHVH votre Elohïm.
19 Quand tu assiégeras une ville de nombreux jours, pour guerroyer contre elle, pour la saisir, ne détruis pas son arbre, pour brandir contre lui une hache. Oui, tu mangeras de lui, tu ne le trancheras pas. Oui, l’arbre des champs est-il un humain pour venir en face de toi, au siège ?
20 « Seul l’arbre dont tu sauras qu’il n’est pas un arbre nourricier, tu le détruiras ; tranche-le et bâtis le siège contre la ville qui te fait la guerre, jusqu’à sa chute. »

Texte de la Version André Chouraqui
Copyright © Édition du Cerf