×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Irmeyahou 39     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Irmeyahou 39
André Chouraqui


Prise de Ieroushalaîm

1 En l’an neuf de Sidqyahou, roi de Iehouda, à la dixième lunaison, Neboukhadrèsar, roi de Babèl, vient avec toute son armée à Ieroushalaîm. Ils l’assiègent.
2 L’an onze de Sidqyahou, à la quatrième lunaison, le neuf de la lunaison, la ville est entamée.
3 Tous les chefs du roi de Babèl viennent et siègent à la porte du Milieu : Nérgal-Sarèsèr, Samgar-Nebou, Sar-Sekhîm, le grand eunuque, Nérgal-Sarèsèr, le grand mage, et tout le reste des chefs du roi de Babèl.
4 Et c’est quand Sidqyahou, roi de Iehouda, les voit avec tous les hommes de guerre, ils s’enfuient. Ils sortent de la ville, la nuit, par la route du jardin du roi, par la porte, entre les deux remparts. Il sort sur la route de la steppe.
5 L’armée des Kasdîm les poursuit, derrière eux. Ils atteignent Sidqyahou dans les steppes de Ieriho. Ils le prennent, ils le font monter vers Neboukhadrèsar, roi de Babèl, à Ribla, en terre de Hamat. Il parle avec lui en jugement.
6 Le roi de Babèl égorge les fils de Sidqyahou à Ribla, sous ses yeux. Le roi de Babèl égorge tous les dignitaires de Iehouda.
7 Les yeux de Sidqyahou, il les aveugle. Il le lie au double-bronze pour le faire venir à Babèl.
8 La maison du roi, la maison du peuple, les Kasdîm l’incendient au feu. Les remparts de Ieroushalaîm, ils les démantèlent.
9 Le reste du peuple, ceux qui restent dans la ville, et les tombés, ceux qui étaient tombés vers eux, le reste du peuple, les restants, Nebouzaradân, le grand bourreau, les exile à Babèl.
10 Et parmi le peuple, les miséreux, ceux qui n’ont rien, Nebouzaradân, le grand bourreau, les fait rester en terre de Iehouda ; il leur donne des vignobles et des landes, ce jour-là. Irmeyahou et le roi de Babèl

Irmeyahou et le roi de Babèl

11 Neboukhadrèsar, roi de Babèl, l’ordonne pour Irmeyahou, par la main de Nebouzaradân, le grand bourreau, pour dire :
12 « Prends-le. Mets tes yeux sur lui et ne lui fais rien de mal. Selon ce qu’il te dira, fais ainsi avec lui. »
13 Il mande Nebouzaradân, le grand bourreau, Nebouzaradân, le grand eunuque, Nérgal-Sarèsèr, le grand mage, tous les grands du roi de Babèl.
14 Ils envoient prendre Irmeyahou dans la cour de surveillance. Ils le donnent à Guedalyahou bèn Ahiqâm bèn Shaphân pour le faire sortir vers la maison. Il habite au milieu du peuple. Le Koushi sera sauvé

Le Koushi sera sauvé

15 La parole de IHVH-Adonaï est à Irmeyahou quand il est enfermé dans la cour de surveillance, pour dire :
16 Aller, dis à ’Èbèd-Mèlèkh, le Koushi, dis-lui : Ainsi dit IHVH-Adonaï Sebaot, l’Elohîms d’Israël : Me voici ! Je fais venir ma parole dans cette ville pour le malheur, non pas pour le bonheur. Ils seront face à toi ce jour-là.
17 Mais je te secourrai, ce jour-là, harangue de IHVH-Adonaï. Tu ne seras pas donné en main des hommes dont tu es épouvanté.
18 Oui, je te ferai échapper, échapper. Par l’épée, tu ne tomberas pas. Ton être sera pour toi un butin. Oui, tu t’es assuré en moi, harangue de IHVH-Adonaï.

Cette Bible est dans le domaine public.