×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Iesha‘yahou 50     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Iesha‘yahou 50
André Chouraqui


Pas de répondeur

1 Ainsi dit IHVH-Adonaï : « Où est l’acte de rupture de votre mère, que j’ai renvoyée ? Ou bien auquel de mes créanciers vous ai-je vendu ? Voici, par vos torts vous avez été vendus ; par vos carences, votre mère a été renvoyée.
2 Pourquoi ? Je suis venu, et pas d’homme ; j’ai crié, et pas de répondeur. S’est-elle écourtée, ma main, pour acheter ? N’est-il pas en moi de force pour secourir ? Voici, en ma menace, j’assèche la mer ; je mets les fleuves en désert. Leurs poissons, faute d’eau, blêmissent ; ils meurent de soif.
3 Je revêts les ciels en sombre, je leur mets un sac pour couverture. »
4 Adonaï IHVH-Elohîms m’a donné la langue des appreneurs, pour savoir ranimer d’une parole le fatigué. Le matin, le matin, il m’éveille, il m’éveille l’oreille, pour entendre, comme les appreneurs.
5 Adonaï IHVH-Elohîms m’a ouvert l’oreille. Moi-même je ne me suis pas rebellé en arrière, je n’ai pas reculé.
6 J’ai donné mon dos aux frappeurs, mes joues aux écorcheurs. Je n’ai pas voilé mes faces des outrages et de la crache.
7 Adonaï IHVH-Elohîms m’aide, il m’aide ; aussi je ne suis pas en outrage. Aussi, j’ai mis mes faces comme un silex ; je le pénètre, non, je ne blêmis pas.
8 Mon justicier est proche. Qui se disputera contre moi ? Nous nous tiendrons ensemble ! Qui est le maître de mon jugement ? Qu’il s’avance vers moi !
9 Voici, Adonaï IHVH-Elohîms m’aide. Qui m’incriminera ? Voici, ils fanent tous comme un habit, la mite les mange. Les cintreurs de fers

Les cintreurs de fers

10 Qui parmi vous frémit de IHVH-Adonaï, qui entend la voix de son serviteur ; qui va dans les ténèbres, sans fulguration pour lui, qu’il s’assure dans le nom de IHVH-Adonaï et s’appuie sur son Elohîms.
11 Voici, vous tous, embraseurs du feu, cintreurs de fers, allez à la lueur de votre feu, aux fers que vous brûlez ! Cela, c’est à vous de ma main ; vous vous coucherez dans la peine.

Cette Bible est dans le domaine public.