×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Rois 1 13     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Rois 1 13
André Chouraqui


Un homme d’Elohîms

1 Et voici, un homme d’Elohîms vient de Iehouda, sur la parole de IHVH-Adonaï, à Béit-Él. Iarob’âm se tient à l’autel pour encenser.
2 Il crie à l’autel la parole de IHVH-Adonaï et dit : « Autel, autel ! Ainsi dit IHVH-Adonaï : Voici, un fils naît à la maison de David. Son nom Ioshyahou. Il sacrifiera sur toi les desservants des tertres qui encensent sur toi. Ils incinéreront sur toi des ossements d’humain. »
3 Il donne, en ce jour, un prodige pour dire : « C’est le prodige dont a parlé IHVH-Adonaï. Voici, l’autel s’est déchiré, et le fraisil qui est sur lui se répand. »
4 Et c’est quand le roi entend la parole de l’homme d’Elohîms, qui a crié sur l’autel, à Béit-Él, Iarob’âm envoie sa main dessus l’autel pour dire : « Saisissez-le ! » Mais sa main qu’il avait envoyée contre lui se dessèche, il ne peut pas la faire retourner à lui.
5 L’autel se déchire. Le fraisil de l’autel se répand, comme un prodige que l’homme d’Elohîms donne avec la parole de IHVH-Adonaï.
6 Le roi répond et dit à l’homme d’Elohîms : « Souhaite donc les faces de IHVH-Adonaï, ton Elohîms. Prie pour moi, que ma main retourne à moi. » L’homme d’Elohîms souhaite les face de IHVH-Adonaï. La main du roi retourne à lui ; elle est comme en premier.
7 Le roi parle à l’homme d’Elohîms : « Viens avec moi à la maison. Tu te restaureras, et je te donnerai un don. »
8 L’homme d’Elohîms dit au roi : « Si tu me donnais la moitié de ta maison, je ne viendrais pas avec toi, je ne mangerais pas de ton pain, je ne boirais pas d’eau en ce lieu.
9 Oui, ainsi il me l’a ordonné avec la parole de IHVH-Adonaï pour dire : ‹ Tu ne mangeras pas de pain, tu ne boiras pas d’eau, tu ne retourneras pas sur la route où tu es allé’. »
10 Il va par une autre route et ne retourne pas sur la route par laquelle il était venu à Béit-Él.
11 Un inspiré, un ancien, habite à Béit-Él. Son fils vient. Il lui raconte toute l’œuvre faite par l’homme d’Elohîms, ce jour, à Béit-Él ; les paroles dont il avait parlé au roi, il les raconte à leur père.
12 Leur père leur parle : « Par quelle route est-il allé ? Ses fils voient la route par où était allé l’homme d’Elohîms, qui était venu de Iehouda.
13 Il dit à ses fils : « Sellez-moi l’âne. » Ils lui sellent l’âne. Il monte sur lui.
14 Il va derrière l’homme d’Elohîms. Il le trouve assis sous un pistachier. Il lui dit : « Es-tu l’homme d’Elohîms venu de Iehouda ? Il dit « Moi. » Ne mange ni ne bois

Ne mange ni ne bois

15 Il lui dit : « Va avec moi à la maison et mange le pain. »
16 Il dit : « Je ne pourrai pas retourner avec toi ni venir avec toi. Je ne mangerai pas de pain, je ne boirai pas d’eau avec toi en ce lieu.
17 Oui, une parole pour moi, une parole de IHVH-Adonaï : ‹ Tu ne mangeras pas de pain, tu ne boiras pas, là, d’eau, tu ne retourneras pas pour aller par la route où tu étais allé’. »
18 Il lui dit : « Moi aussi je suis un inspiré comme toi. Un messager m’a parlé avec la parole de IHVH-Adonaï pour dire : Fais-le retourner avec toi à ta maison. Il mangera du pain et boira de l’eau. » Il le mystifie.
19 Il retourne avec lui, mange le pain en sa maison et boit l’eau.
20 Ils sont assis à table ; et c’est la parole de IHVH-Adonaï à l’inspiré qui l’avait fait retourner.
21 Il crie à l’homme d’Elohîms venu de Iehouda pour dire : « Ainsi dit IHVH-Adonaï : Puisque tu t’es rebellé contre la bouche de IHVH-Adonaï, que tu n’as pas gardé l’ordre que IHVH-Adonaï, ton Elohîms, t’a ordonné,
22 que tu es retourné, que tu as mangé du pain et bu de l’eau au lieu dont il t’avait dit : ‹ Tu ne mangeras pas de pain, tu ne boiras pas d’eau ›, ta charogne ne viendra pas au sépulcre de tes pères. »
23 Et c’est après avoir mangé du pain, après avoir bu, il selle l’âne pour l’inspiré qu’il avait fait retourner. Oïe, mon frère

Oïe, mon frère

24 Il va. Un lion le trouve sur la route et le met à mort. Et c’est sa charogne, jetée sur la route ; l’âne se tient près de lui. Le lion se tient près de la charogne.
25 Et voici : des hommes passent et voient la charogne jetée sur la route. Le lion se tient près de la charogne. Ils viennent et parlent dans la ville où l’inspiré, l’ancien, habite.
26 L’inspiré qui l’avait fait retourner de la route entend et dit : « L’homme d’Elohîms, lui, celui qui s’était rebellé contre la bouche de IHVH-Adonaï, IHVH-Adonaï l’a donné au lion, l’a brisé et l’a mis à mort, selon la parole que IHVH-Adonaï lui avait dite. »
27 Il parle à ses fils pour dire : « Sellez-moi l’âne. » Ils le sellent.
28 Il va et trouve sa charogne jetée sur la route. L’âne et le lion se tiennent près de la charogne. Le lion n’avait pas mangé la charogne et n’avait pas brisé l’âne.
29 L’inspiré charge la charogne de l’homme d’Elohîms. Il le dépose sur l’âne et le fait retourner. L’inspiré, l’ancien, vient à la ville pour se lamenter et pour l’ensevelir.
30 Il dépose sa charogne dans son sépulcre. Ils se lamentent sur lui : « Oïe, mon frère. »
31 Et c’est après l’avoir enseveli, il parle à ses fils pour dire : « À ma mort, vous m’ensevelirez au sépulcre où l’homme d’Elohîms est enseveli. Près de ses ossements, déposez mes ossements.
32 Oui, elle sera, elle sera, la parole qu’il a criée, avec la parole de IHVH-Adonaï, sur l’autel de Béit-Él, sur toutes les maisons des tertres qui sont dans les villes de Shomrôn. »

La faute de Iarob’âm

33 Après cette parole, Iarob’âm ne retourne pas de sa mauvaise route. Il retourne et fait, des bouts du peuple, des desservants pour les tertres. Qui le désire, il remplit sa main ; ce sont les desservants des tertres.
34 Et c’est en cette parole, la faute de la maison de Iarob‘âm, pour être biffée et exterminée sur le sol.

Cette Bible est dans le domaine public.