Fermer le panneau de recherche

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Samuel Cahen  / 2 Samuel 16.2     

2 Samuel 16.2
Samuel Cahen


Rencontres pendant la fuite

1 David avait dépassé d’un peu le sommet quand Tsiba, serviteur de Méphiboscheth, (vint) au devant de lui, avec une paire d’ânes bâtés, sur lesquels (il y avait) deux cents pains, cents paquets de raisins, cent (autres) de fruits d’été, et une outre de vin.
2 Le roi dit à Tsiba : Que veux-tu faire de cela ? Tsiba dit : Les ânes (sont) pour la maison du roi, pour monter (dessus), le pain et les fruits secs pour nourrir les jeunes gens, et le vin pour faire boire ceux qui sont fatigués dans le désert.
3 Le roi dit : Et où est donc le fils de ton maître ? Tsiba dit au roi : Voici, il est resté à Ierouschalaïme, car il a dit : Aujourd’hui la maison d’Israel me rendra la maison de mon père.
4 Le roi dit à Tsiba : Voilà, tout ce qui est à Méphiboscheth est à toi. Tsiba dit : Je me prosterne, puissé-je trouver grâce à tes yeux, ô roi mon seigneur.
5 Le roi David était arrivé à Ba’hourime, quand il sortit de là un homme de la famille de Schaoul, dont le nom (était) Schimhi, fils de Guéra ; il sortait, et en sortant il maudissait.
6 Il jetait des pierres contre David et (contre) tous les serviteurs de David ; tout le peuple et tous les (hommes) forts (étaient) à la droite et à la gauche (du roi).
7 Et ainsi parlait Schimhi en le maudissant : Sors, sors, homme de sang, méchant homme.
8 L’Éternel a fait retomber sur toi le sang de la maison de Schaoul en la place de qui tu as régné, et l’Éternel a donné le royaume dans la main d’Abschalôme, ton fils, et (te) voilà dans ton malheur, car tu es un homme de sang.
9 Abischaï, fils de Tserouya, dit au roi : Pourquoi ce chien mort maudit-il le roi mon seigneur ? Permets que j’y passe, et que je lui ôte la tête.
10 Le roi dit : Qu’ai-je (à faire) avec vous, fils de Tserouya ? S’il maudit, c’est que l’Éternel lui a dit : Maudis David ; et qui dira : Pourquoi ferais-tu ainsi ?
11 David dit à Abischaï et à tous ses serviteurs : Voici, mon fils, qui (est) sorti de mes entrailles, cherche ma vie ! Combien plus maintenant le fils de Iémini ; laisse-le, qu’il maudisse, car l’Éternel le lui a dit.
12 Peut-être que l’Éternel regardera mon affliction, et l’Éternel me rendra du bien en place des malédictions (que celui-ci) me donne en ce jour.
13 David continuait son chemin avec ses gens, et Schimhi marchait à côté de la montagne, vis-à-vis de lui, allant maudissant, jetant des pierres contre lui, et faisant voler la poussière.
14 Le roi avec tout le peuple qui était avec lui, arriva fatigué, et se rafraîchit là.

Absalom à Jérusalem

15 Abschalôme, et tout le peuple, les hommes d’Israel entrèrent à Ierouschalaïme, et A’hitophel avec lui.
16 Quand ‘Houschaï, Archite, ami de David, fut venu à Ierouschalaïme, il dit à Abschalôme : Vive le roi ! Vive le roi !
17 Abschalôme dit à ‘Houschaï : Est-ce là ton affection pour ton ami ? Pourquoi n’as-tu pas suivi ton ami ?
18 ‘Houschaï dit à Abschal^me : Non ; mais celui qu’ont choisi l’Éternel, ce peuple et tout homme d’Israel, à celui-là je serai, et avec lui je resterai.
19 En second lieu : Qui servirai-je ? N’est-ce pas son fils ? Comme j’ai servi ton père, ainsi je te servirai.
20 Abschalôme dit à A’hitophel : Prenez conseil ensemble ; qu’avons-nous à faire ?
21 A’hitophel dit à Abschalôme : va vers les concubines de ton père, qu’il a laissées pour garder la maison ; quand tout Israel apprendra que tu t’es mis en mauvaise odeur auprès de ton père, les mains de tous ceux qui sont avec toi se fortifieront.
22 On dressa pour Abschalôme une tente sur le toit, et Abschalôme vint vers les concubines de son père, aux yeux de tout Israel.
23 Le conseil que donnait A’hitophel, en ce temps-là, (était estimé) comme si quelqu’un eût demandé le conseil de Dieu. Ainsi (était précieux) tout conseil d’A’hitophel, tant à David qu’à Abschalôme.

Cette Bible est dans le domaine public.