Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Bible Pirot-Clamer  / Nombres 11.3     

Nombres 11.3
Bible Pirot-Clamer


Révoltes d’Israël dans le désert

Le feu de l’Éternel à Tabeéra

1 Le peuple se mit à se plaindre amèrement aux oreilles de Yahweh. Lorsque Yahweh l’entendit, sa colère s’enflamma, et le feu de Yahweh s’alluma contre eux et dévorait déjà l’extrémité du camp.
2 Le peuple cria vers Moïse et Moïse intercéda auprès de Yahweh et le feu s’éteignit.
3 On appela ce lieu Thabéera, parce que le feu de Yahweh s’y était allumé contre eux.

Israël réclame de la viande

4 Le ramassis d’étrangers qui se trouvaient au milieu d’Israël fut pris de convoitise, et de nouveau les Israélites se lamentèrent en disant : Qui nous donnera de la viande à manger ?
5 Il nous souvient des poissons que nous mangions pour rien en Egypte, des concombres, des melons, des poireaux, des oignons et de l’ail.
6 Tandis que maintenant notre vie se dessèche, il n’y a plus rien ; rien devant nos yeux, hormis la manne.
7 La manne était comme de la graine de coriandre et avait l’aspect du bdellium.
8 Le peuple se dispersait pour la recueillir, puis on la broyait sous la meule ou on la pilait dans un mortier ; on la mettait cuire au pot et on en faisait des gâteaux qui avaient le goût de gâteaux à l’huile.
9 Quand la rosée de la nuit tombait sur le camp, la manne y tombait aussi.
10 Moïse entendit le peuple se lamenter dans chaque famille, chacun à l’entrée de sa tente, et Yahweh entra dans une violente colère ; Moïse en fut contristé,
11 et il dit à Yahweh : Pourquoi fais-tu du mal à ton serviteur et pourquoi n’ai-je pas trouvé grâce à tes yeux pour que tu m’aies imposé le fardeau de tout ce peuple ?
12 Est-ce moi qui ai conçu tout ce peuple, ou est-ce moi qui l’ai enfanté pour que tu me dises : Porte-le sur ton sein comme la nourrice porte l’enfant qu’on allaite, jusqu’au pays que tu as juré de donner à ses pères ?
13 Où prendrai-je de la viande pour en donner à tout ce peuple ? Car ils se lamentent me disant : Donne-nous de la viande à manger.
14 Seul je ne puis porter la charge de tout ce peuple, elle est trop lourde pour moi.
15 Si tu veux continuer à me traiter ainsi, tue-moi plutôt, je te prie, si j’ai trouvé grâce à tes yeux et qu’ainsi je ne voie plus mon malheur.
16 Yahweh parla à Moïse : Assemble-moi soixante-dix hommes d’entre les anciens d’Israël que tu sais être des anciens du peuple et chargés de fonctions ; amène-les à la Tente de réunion où ils se tiendront avec toi.
17 Je descendrai alors et je parlerai ; je prendrai de l’esprit qui est sur toi et le mettrai sur eux afin qu’ils portent avec toi la charge du peuple et qu’ainsi tu ne sois plus seul à la porter.
18 Tu diras au peuple : Sanctifiez-vous pour demain ; vous mangerez de la viande puisque vous avez pleuré aux oreilles de Yahweh, disant : Qui nous fera manger de la viande ? Nous étions bien en Egypte. Yahweh vous donnera maintenant de la viande à manger.
19 Mais vous en mangerez non pas seulement un jour, ni deux, ni cinq, ni vingt,
20 mais un mois tout entier, jusqu’à ce que vous ne puissiez plus la sentir et que vous l’ayez en dégoût, car vous avez méprisé Yahweh qui est au milieu de vous et vous vous êtes lamentés à lui, disant : Pourquoi sommes-nous donc sortis d’Egypte ?
21 Moïse répondit : De six cent mille hommes de pied est le peuple au milieu duquel je suis et tu dis : je leur donnerai de la viande et ils en mangeront un mois entier.
22 Pourra-t-on abattre brebis et bœufs pour qu’ils en aient assez, ou faudra-t-il prendre tous les poissons de la mer pour qu’ils en aient assez ?
23 Yahweh répondit à Moïse : Le bras de Yahweh est-il trop faible ? Bientôt tu verras si ma parole se réalise ou non devant toi.
24 Moïse sortit alors et rapporta au peuple les paroles de Yahweh, puis il assembla soixante-dix hommes des anciens du peuple et les rangea autour de la tente.
25 Yahweh descendit dans la nuée et parla à Moïse, prit de l’esprit qui était sur lui et le mit sur les soixante-dix anciens ; dès que l’esprit reposa sur eux, ils se mirent à prophétiser, ce qui ne se reproduisit plus.
26 Deux hommes étaient demeurés dans le camp, l’un s’appelait Eldad, l’autre Médad ; l’esprit reposa également sur eux ; ils étaient parmi les inscrits mais n’étaient pas sortis vers la Tente et prophétisaient dans le camp.
27 Un serviteur courut l’annoncer à Moïse en disant : Eldad et Médad prophétisent dans le camp.
28 Josué, le fils de Nun, depuis sa jeunesse serviteur de Moïse... , prit la parole et dit : Mon maître, Moïse, empêche-les.
29 Moïse lui répondit : Qu’as-tu à être jaloux pour moi ! Puisse tout le peuple de Yahweh être composé de prophètes parce que Yahweh aurait fait descendre sur eux son esprit !
30 Moïse se retira dans le camp avec les anciens d’Israël.
31 Un vent s’éleva, envoyé par Yahweh, qui amena de la mer des cailles et les abattit sur le camp, sur une étendue d’un jour de marche dans toutes directions autour du camp (si bien qu’il y en avait la hauteur de deux coudées environ au-dessus du sol).
32 Pendant tout ce jour, toute la nuit et toute la journée du lendemain, le peuple s’occupa à ramasser les cailles ; celui qui en avait ramassé le moins en avait encore dix tas, et ils les étendirent tout autour du camp.
33 La chair était encore entre leurs dents, elle n’était pas encore consommée que la colère de Yahweh s’enflamma contre le peuple, et que Yahweh frappa le peuple d’une très grande plaie.
34 On donna à ce lieu le nom de Qibroth-Hattaava, car on y enterra le peuple qui avait été pris de convoitise.
35 De Qibroth-Hattaava, le peuple se mit en marche pour Haséroth et il demeura à Haséroth.

Cette Bible est dans le domaine public.