Fermer le panneau de recherche

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Bible Pirot-Clamer  / 2 Samuel 16.1     

2 Samuel 16.1
Bible Pirot-Clamer


Rencontres pendant la fuite

1 Lorsque David eut un peu dépassé le sommet, voici que Siba, serviteur de Miphiboseth, vint au-devant de lui, avec une paire d’ânes bâtés, chargés de deux cents pains, cent masses de raisins secs et cent fruits mûrs et une outre de vin.
2 Le roi dit à Siba : “Que veux-tu faire de cela ?” Siba répondit : “Les ânes sont pour la maison du roi, pour qu’on les monte ; le pain et les fruits sont pour que les jeunes gens mangent, et le vin pour que boivent ceux qui seront fatigués dans le désert.”
3 David demanda : “Où est le fils de ton maître ?” Siba dit au roi : “Voici qu’il est resté à Jérusalem, car il a dit : Aujourd’hui la maison d’Israël va me rendre le royaume de mon père.”
4 Le roi dit à Siba : “Voici que tout ce que possède Miphiboseth est à toi.” Siba dit : “Je me mets à tes pieds ! que je trouve grâce devant toi, ô roi mon maître !”
5 Lorsque David fut arrivé à Bahurim, voici sortir de là un homme de la même famille que la maison de Saül, nommé Séméï, fils de Géra. Il s’avançait en maudissant
6 et il lançait des pierres contre David et contre tous les défenseurs du roi, tandis que toute l’armée et les vaillants étaient à sa droite et à sa gauche.
7 Et il maudissait le roi en ces termes : “Va-t’en, va-t’en ! homme sanguinaire, homme pervers !
8 Yahweh a fait retomber sur toi tout le sang de la famille de Saül, à la place duquel tu t’es fait roi, et Yahweh a livré la royauté aux mains d’Absalom, ton fils, et te voilà dans le malheur que tu mérites, parce que tu es un homme sanguinaire.”
9 Alors Abisaï, fils de Sarvia, dit au roi : “Pourquoi ce chien mort maudit-il le roi, mon seigneur ? Laisse-moi donc passer, que je lui tranche la tête.”
10 Le roi lui dit : “Qu’importe à moi et à vous, fils de Sarvia ? Laissez-le maudire, car si Yahweh lui a dit : Maudis David, qui peut lui dire : pourquoi agis-tu ainsi ?”
11 Et David dit à Abisaï et à tous ses serviteurs : “Voici que mon fils, qui est sorti de mes entrailles, en veut à ma vie ; à plus forte raison ce fils de Benjamin ! Laisse-le maudire, car Dieu le lui a ordonné.
12 Peut-être Yahweh considérera-t-il mon affliction, et Yahweh me rendra-t-il le bien en retour de la malédiction d’aujourd’hui.”
13 David et ses gens continuèrent leur chemin, tandis que Séméï s’avançait sur le flanc de la montagne près de David, le maudissant à chaque pas, lançant des pierres contre lui et faisant voler de la poussière.
14 Le roi et tout le peuple qui était avec lui arrivèrent jusqu’au fleuve, et là on se reposa.

Absalom à Jérusalem

15 Absalom et tout le peuple d’Israël entrèrent à Jérusalem, et Achitophel était avec lui.
16 Lorsque Chusaï l’Arachite, ami de David, vint vers Absalom, Chusaï dit à Absalom : “Vive le roi ! Vive le roi !”
17 Absalom dit à Chusaï : “Est-ce là ton attachement pour David ? Pourquoi n’es-tu pas allé avec ton ami ?”
18 Chusaï répondit à Absalom : “Non, mais c’est à celui qu’a choisi Yahweh, ainsi que ce peuple et tous les hommes d’Israël, que je veux appartenir, c’est avec lui que je veux rester.
19 D’ailleurs, quel est celui que je servirai ? N’est-ce pas son fils ? Comme j’ai été le serviteur de ton père, ainsi je serai le tien !”
20 Absalom dit à Achitophel : “Prenez conseil : que devons-nous faire ?”
21 Achitophel dit à Absalom : “Va vers les concubines de ton père qu’il a laissées pour garder la maison : tout Israël apprendra que tu t’es rendu odieux à ton père et par là seront fortifiées les mains de tous ceux qui sont avec toi.”
22 On dressa donc pour Absalom une tente sur la terrasse, et Absalom vint vers les concubines de son père, aux yeux de tout Israël.
23 Le conseil que donnait en ce temps-là Achitophel était considéré comme un oracle de Dieu même ; tel était tout conseil d’Achitophel, tant pour David que pour Absalom.

Cette Bible est dans le domaine public.