Fermer le panneau de recherche

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Louis Segond + Strong  / Josué 20.7  / strong 01551     

Josué 20.7
Louis Segond + Strong

Avec chiffres


Désignation de six villes de refuge

1 L’Éternel parla à Josué, et dit :
2 Parle aux enfants d’Israël, et dis : Etablissez -vous, comme je vous l’ai ordonné par Moïse, des villes de refuge,
3 où pourra s’enfuir le meurtrier qui aura tué quelqu’un involontairement, sans intention ; elles vous serviront de refuge contre le vengeur du sang.
4 Le meurtrier s’enfuira vers l’une de ces villes, s’arrêtera à l’entrée de la porte de la ville, et exposera son cas aux anciens de cette ville ; ils le recueilleront auprès d’eux dans la ville, et lui donneront une demeure, afin qu’il habite avec eux.
5 Si le vengeur du sang le poursuit , ils ne livreront point le meurtrier entre ses mains ; car c’est sans le vouloir qu’il a tué son prochain, et sans avoir été auparavant son ennemi .
6 Il restera dans cette ville jusqu’à ce qu’il ait comparu devant l’assemblée pour être jugé, jusqu’à la mort du souverain sacrificateur alors en fonctions. À cette époque, le meurtrier s’en retournera et rentrera dans sa ville et dans sa maison, dans la ville d’où il s’était enfui .
7 Ils consacrèrent Kédesch, en Galilée, dans la montagne de Nephthali ; Sichem, dans la montagne d’Ephraïm ; et Kirjath-Arba, qui est Hébron, dans la montagne de Juda.
8 Et de l’autre côté du Jourdain, à l’orient de Jéricho, ils choisirent Betser, dans le désert, dans la plaine, dans la tribu de Ruben ; Ramoth, en Galaad, dans la tribu de Gad ; et Golan, en Basan, dans la tribu de Manassé.
9 Telles furent les villes désignées pour tous les enfants d’Israël et pour l’étranger en séjour au milieu d’eux, afin que celui qui aurait tué quelqu’un involontairement pût s’y réfugier , et qu’il ne mourût pas de la main du vengeur du sang avant d’avoir comparu devant l’assemblée.

Lexique biblique « Galiyl, (allongé) Galiylah »

Strong numéro : 1551 Parcourir le lexique
Mot original Origine du mot
גָּלִיל

Même mot que 01550

Mot translittéré Type de mot

Galiyl, (allongé) Galiylah (gaw-leel’, gaw-lee-law’)

Nom propre locatif

Définition de « Galiyl, (allongé) Galiylah »

Galilée = « cercle, région, district »

  1. territoire en Nephthali, occupé par de nombreux païens ; un groupe de villes vers Kédesh-Nephthali, où se trouvaient les vingt villes données par Salomon à Hiram, roi de Tyr en paiement du transport du bois du Liban vers Jérusalem
« Galiyl, (allongé) Galiylah » est traduit dans la Louis Segond par :

Galilée 6 ; 6

Concordance biblique hébraïque du mot « Galiyl, (allongé) Galiylah »

Josué 20.7
Ils consacrèrent Kédesch, en Galilée, dans la montagne de Nephthali ; Sichem, dans la montagne d’Ephraïm ; et Kirjath-Arba, qui est Hébron, dans la montagne de Juda.

Josué 21.32
et de la tribu de Nephthali, la ville de refuge pour les meurtriers , Kédesch en Galilée et sa banlieue, Hammoth-Dor et sa banlieue, et Karthan et sa banlieue, trois villes.

1 Rois 9.11
Alors, comme Hiram, roi de Tyr, avait fourni à Salomon des bois de cèdre et des bois de cyprès, et de l’or, autant qu’il en voulut, le roi Salomon donna à Hiram vingt villes dans le pays de Galilée.

2 Rois 15.29
Du temps de Pékach, roi d’Israël, Tiglath-Piléser, roi d’Assyrie, vint et prit Ijjon, Abel-Beth-Maaca, Janoach, Kédesch, Hatsor, Galaad et la Galilée, tout le pays de Nephthali, et il emmena captifs les habitants en Assyrie.

1 Chroniques 6.76
et de la tribu de Nephthali, Kédesch en Galilée et sa banlieue, Hammon et sa banlieue, et Kirjathaïm et sa banlieue.

Esaïe 9.1
(8.23) Mais les ténèbres ne régneront pas toujours Sur la terre où il y a maintenant des angoisses : Si les temps passés ont couvert d’opprobre le pays de Zabulon et le pays de Nephthali, Les temps à venir couvriront de gloire La contrée voisine de la mer, au delà du Jourdain, Le territoire des Gentils.


Cette Bible est dans le domaine public.