Fermer le panneau de recherche

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Lausanne  / Jérémie 8.16     

Jérémie 8.16
Lausanne


Inconscience vis-à-vis du péché

1 En ce temps-là, dit l’Éternel, on tirera de leurs sépulcres les ossements des rois de Juda, et les ossements de ses chefs, et les ossements des sacrificateurs, et les ossements des prophètes, et les ossements des habitants de Jérusalem,
2 et on les étendra devant le soleil, et devant la lune, et devant toute l’armée des cieux, qu’ils ont aimés, et qu’ils ont servis, et après lesquels ils ont marché, et qu’ils ont consultés, et devant lesquels ils se sont prosternés. Ils ne seront pas recueillis, ils ne seront pas enterrés ; ils serviront de fumier sur la face du sol.
3 Et la mort sera préférable à la vie pour tout le résidu de ceux qui resteront de cette famille méchante, dans tout le reste des lieux où je les aurai repoussés, dit l’Éternel des armées.
4 Et tu leur diras : Ainsi dit l’Éternel : Si l’on tombe, ne se relève-t-on pas ? et celui qui se détourne, ne retourne-t-il pas ?
5 Pourquoi ce peuple-ci, Jérusalem l’infidèle, s’est-il détourné à jamais ? Pourquoi s’attache-t-il à la tromperie et refuse-t-il de se convertir ?
6 J’ai prêté l’oreille et j’ai écouté : ils ne parlent pas droitement ; il n’y a personne qui se repente de sa malice, en disant : Qu’ai-je fait ? Tous ils se détournent dans leur course comme un cheval qui s’emporte dans la bataille.
7 La cigogne même connaît dans le ciel ses saisons ; la tourterelle, et l’hirondelle, et la grue, observent le temps où elles doivent venir ; mais mon peuple ne connaît point le droit de l’Éternel.
8 Comment dites-vous : Nous sommes sages et la loi de l’Éternel est avec nous ? Assurément, la voilà, [la loi] dont la plume{Héb. le style.} menteuse des scribes a fait un mensonge.
9 Les sages seront couverts de honte, ils seront effrayés et ils seront pris. Voici, ils rejettent la loi de l’Éternel : que serait leur sagesse ?
10 C’est pourquoi je donnerai leurs femmes à d’autres, leurs champs à des gens qui les posséderont ; car depuis le petit jusqu’au grand, tous sont âpres au gain ; depuis le prophète jusqu’au sacrificateur, tous pratiquent le mensonge.
11 Ils guérissent à la légère la fracture de la fille de mon peuple, en disant : Paix ! paix ! et il n’y a point de paix.
12 Ils seront couverts de honte parce qu’ils commettent l’abomination. Ah ! ils ne veulent pas avoir honte, non, ils ne savent pas sentir l’ignominie ; c’est pourquoi ils tomberont parmi ceux qui tombent ; au temps de leur visitation, il trébucheront, dit l’Éternel.
13 Je les ramasserai afin de les détruire, dit l’Éternel. Il n’y a point de raisins sur la vigne, il n’y a point de figues sur le figuier, et le feuillage se flétrit ; et je leur ai donné [des lois] qu’ils transgressent{Ou [des envahisseurs] qui passeront sur eux.}
14 Pourquoi restons-nous là assis ? Assemblez-vous et entrons dans les villes fortes, et nous y périrons ! car l’Éternel, notre Dieu, nous fait périr et nous fait boire des eaux empoisonnées, parce que nous avons péché contre l’Éternel.
15 On attend la paix, mais il n’y a rien de bon, [et] le temps de la guérison, mais voici l’épouvante.
16 De Dan se fait entendre l’ébrouement de ses chevaux ; au bruit des hennissements de ses puissants [coursiers] toute la terre tremble ; et ils viennent, et ils dévorent la terre et ce qu’elle contient, la ville et ceux qui l’habitent.
17 Car voici, je lâche sur vous des serpents, des vipères, contre lesquels il n’y a point de charme, et ils vous mordront, dit l’Éternel.

Lamentation sur Jérusalem

18 [Quelle] sérénité ai-je après ma douleur ? Mon cœur est languissant en moi.
19 Voici la voix du cri de la fille de mon peuple, [parti] d’une terre lointaine : L’Éternel n’est-il plus en Sion ; ou n’a-t-elle plus son roi au milieu d’elle ?... (Pourquoi m’ont-ils provoqué par leurs images taillées, par les vanités de l’étranger ?)
20 La moisson est passée, l’été a pris fin, et nous, nous ne sommes pas sauvés !
21 Je suis brisé par la brisure de la fille de mon peuple, j’en suis en deuil, la désolation m’a saisi.
22 N’y a-t-il point de baume en Galaad, ou n’y a-t-il point là de médecin ? Pourquoi le pansement de la fille de mon peuple n’est-il pas opéré ?
23 Oh ! que ma tête n’est-elle de l’eau, et mes yeux, une fontaine de larmes, pour que jour et nuit je pleure les blessés à mort de la fille de mon peuple !

Cette Bible est dans le domaine public.