Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Vigouroux  / Amos 3.7     

Amos 3.7
Vigouroux


Raisons du jugement

Impossibilité d’échapper au jugement

1 Ecoutez la parole que le Seigneur a prononcée sur vous, enfants (fils) d’Israël, sur toute la famille que j’ai fait sortir du pays d’Egypte. Il dit :[3.1-15 2° Prophéties contre Israël, du chapitre 3 au chapitre 6. ― La seconde partie se compose de trois discours, commençant chacun par les mots : Ecoutez la parole, voir Amos, 3, 1 ; 4, 1 et 5, 1. ― 1° Chapitre 3. Dans le premier discours, Amos reproche au peuple son ingratitude et ses crimes : il avait été choisi de Dieu entre toutes les nations de la terre, et il a été infidèle ; il n’en sera que plus sévèrement puni ; il a accumulé crimes sur crimes, l’ennemi viendra, pillera Samarie, fera périr ses habitants et détruira les autels impies de Béthel avec la capitale du royaume.]
2 Je n’ai connu que vous parmi toutes les familles de la terre ; c’est pourquoi je vous châtierai (visiterai) à cause de toutes vos iniquités.
3 Deux hommes marchent-ils ensemble, si cela ne leur convient pas ?
4 Le lion (rugira-t)rugit-il dans la forêt, s’il n’a trouvé une proie ? Le lionceau fait-il entendre sa voix dans sa tanière, s’il n’a fait une capture ?
5 L’oiseau tombe-t-il à terre dans le filet, s’il n’y a pas d’oiseleur (qui l’ait tendu) ? Enlève-t-on le piège (un lacs) de dessus la terre avant qu’il ait pris quelque chose ?
6 La trompette sonne-t-elle dans la ville sans que le peuple s’épouvante ? Y aura-t-il quelque mal dans la ville sans que le Seigneur l’ait produit ?[3.6 Un mal (malum), un malheur, une calamité ; c’est le sens de l’hébreu, aussi bien que de la Vulgate. Ainsi tombe l’objection de ceux qui prétendent qu’Amos fait ici Dieu l’autel du mal moral, c’est-à-dire, du péché ; mais il suffit de lire ce qui précède et ce qui suit pour voir que le Prophète ne veut parler ici que du mal, en tant que peine ou châtiment ; or rien n’est plus juste que d’attribuer cette sorte de mal à la justice divine, qui l’exerce en punition du mal moral, ou péché, commis par la malice des hommes.]
7 Car le Seigneur Dieu ne fait rien sans avoir (auparavant) révélé son secret à ses serviteurs les prophètes.
8 Le lion rugit(ra), qui ne craindra pas ? Le Seigneur Dieu a parlé, qui ne prophétisera pas ?
9 Faites entendre ceci dans les maisons d’Azot et dans les maisons du pays d’Egypte, et dites : Rassemblez-vous sur les montagnes de Samarie, et voyez des folies nombreuses au milieu d’elle, et ceux qui souffrent la calomnie (l’oppression, note) dans son sein.[3.9 L’oppression (calumniam). Voir Jérémie, 50, 33. ― Azot ; ville des Philistins, dans la plaine de la Séphéla, au nord d’Accaron.]
10 Ils n’ont pas su faire ce qui était droit (le bien), dit le Seigneur, eux qui thésaurisent l’iniquité et les rapines dans leurs maisons.
11 C’est pourquoi ainsi parle le Seigneur Dieu : Le pays sera foulé aux pieds et investi ; on t’enlèvera ta force, et tes maisons seront pillées.[3.11 Ta, te, tes (tua, te, tuæ), représentant ici Israël, nom collectif, peuvent se mettre aussi bien que votre, vous, vos.]
12 Ainsi parle le Seigneur : Comme lorsqu’un berger (pasteur) arrache de la gueule du lion deux cuisses (jambes) ou le bout d’une oreille, ainsi seront sauvés (des mains de l’ennemi) les enfants d’Israël, qui sont assis (habitent) dans Samarie, à l’angle d’un lit et sur des coussins (un grabat) de Damas.[3.12 Le but du Prophète dans ce verset est de montrer qu’un très petit nombre d’Israélites sera sauvé lors de l’invasion des ennemis, en comparant ce petit nombre à la faible partie d’un animal qu’un berger peut quelquefois arracher à la gueule du lion.]
13 Ecoutez, et déclarez ceci dans la maison de Jacob, dit le Seigneur, le Dieu des armées :
14 Au jour où je commencerai à châtier (visiter) Israël pour ses prévarications, je châtierai aussi (et) les autels de Béthel ; (alors) les cornes de l’autel seront coupées et tomberont à terre.[3.14 Disant, est la vraie signification qu’a ici le mot quia de la Vulgate, expliqué par l’hébreu. Nous l’avons déjà remarqué, cette particule sert quelquefois à introduire dans le récit un discours direct. Cet idiotisme est commun à l’arabe et au persan. ― Seront arrachées ; littéralement et seront arrachées. Voir sur ce mot et, Osée, 11, 1. ― Les cornes de l’autel, qui étaient placées aux quatre angles de l’autel, d’où elles ressortaient en s’infléchissant.]
15 Je frapperai la maison d’hiver avec la maison d’été ; les maisons d’ivoire périront, et une multitude de palais seront démolis, dit le Seigneur. [3.15 La maison d’hiver avec la maison d’été. Voir Jérémie, 36, 22. ― Les maisons d’ivoire, dans lesquelles il y avait des ornements et des incrustations d’ivoire.]

Cette Bible est dans le domaine public.