×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Vigouroux  / Esdras 5.12     

Esdras 5.12
Vigouroux


Reprise de la construction du temple

1 Mais le prophète Aggée et Zacharie, fils d’Addo, prophétisèrent, au nom du Dieu d’Israël, aux Juifs qui étaient en Judée et à Jérusalem.[5.1 Aggée, le prophète et Zacharie, fils d’Addo. Ce sont les auteurs sacrés de ce nom, qui occupent le dixième et le onzième rang dans la collection des écrits des petits prophètes.]
2 Alors Zorobabel, fils de Salathiel, et Josué, fils de Josédec, se levèrent et commencèrent à bâtir le temple de Dieu à Jérusalem. Et les prophètes de Dieu étaient avec eux et les aidèrent.
3 Or, en ce même temps, Thathanaï, chef de ceux qui étaient au-delà du fleuve, et Stharbuzanaï, et leurs conseillers vinrent les trouver, et leur dirent : Qui vous a conseillé de bâtir ce temple et de rétablir ses murs ?[5.3 Thathanaï était le gouverneur perse des possessions du grand roi à l’ouest du fleuve de l’Euphrate. ― Stharbuzanaï était probablement son secrétaire, en tout cas le principal des officiers qui l’avaient accompagné.]
4 Nous leur répondîmes en leur déclarant les noms des auteurs de cette reconstruction.
5 Or l’œil de Dieu regarda favorablement les anciens des Juifs, et on ne put les arrêter. On convint que l’affaire serait portée à Darius, et qu’alors ils répondraient à cette accusation.[5.5 Les officiers persans consentirent à ce que le travail fût continué en attendant la décision de Darius.]
6 Voici la copie de la lettre que Thathanaï, chef de la province d’au-delà du fleuve, et Stharbuzanaï, et leurs conseillers les Arphasachéens, qui étaient au-delà du fleuve, envoyèrent au roi Darius.[5.6 Arphasachéens, sans doute les Apharsathachéens mentionnés plus haut, voir 1 Esdras, 4, 9.]
7 La lettre qu’ils lui envoyèrent était écrite en ces termes : Au roi Darius, toute paix.[5.7 La parole, etc. ; la lettre qu’ils lui avaient envoyée était écrite en ces termes.]
8 Que le roi sache que nous sommes allés dans la province de Judée, à la maison du grand Dieu, qui se bâtit de pierres non polies, et où la charpente se pose sur les murs ; et cet ouvrage se construit avec soin et croît entre leurs mains.
9 Nous avons donc interrogé ces vieillards, et nous leur avons dit : Qui vous a donné le pouvoir de bâtir cette maison et de rétablir ces murs ?
10 Nous leur avons aussi demandé leurs noms pour vous les rapporter, et nous avons écrit les noms de ceux qui sont les chefs (princes) parmi eux.
11 Ils nous ont répondu en ces termes, et nous ont dit : Nous sommes les serviteurs du Dieu du ciel et de la terre, et nous bâtissons le temple qui subsistait il y a nombre d’années, et qu’un (le) grand roi d’Israël avait bâti et construit.
12 Mais nos pères ayant provoqué la colère du Dieu du ciel, il les livra aux mains de Nabuchodonosor, roi de Babylone, qui détruisit cette maison, et déporta le peuple à Babylone.
13 Mais Cyrus, roi de Babylone, publia, la première année de son règne, un édit pour que cette maison de Dieu fût rebâtie.[5.13 La première année de Cyrus, roi de Babylone. Il s’agit de la première année du règne de Cyrus en Babylonie, non en Perse, vers 536 avant Jésus-Christ.]
14 Et il retira du temple de Babylone les vases d’or et d’argent du temple de Dieu, que Nabuchodonosor avait fait transporter du temple de Jérusalem au temple de Babylone, et ces vases furent donnés à Sassabasar, qu’il établit prince.
15 Et il lui dit : Prends ces vases, et va, et mets-les dans le temple qui était à Jérusalem, et que la maison de Dieu soit rebâtie au lieu où elle était.[5.15 En son lieu. Voir 1 Esdras, 2, 68.]
16 Alors Sassabasar vint à Jérusalem, et il y jeta les fondements du temple de Dieu. Depuis ce temps-là jusqu’à présent on le bâtit, et il n’est pas encore achevé.
17 Maintenant donc, si le roi le trouve bon, qu’il recherche dans la bibliothèque du roi, qui est à Babylone, s’il est vrai que le roi Cyrus a ordonné que la maison de Dieu soit rebâtie à Jérusalem, et qu’il plaise au roi de nous envoyer sur ce point sa volonté. [5.17 Dans la bibliothèque du roi. Les bibliothèques remontaient à la plus haute antiquité dans la Babylonie et la Chaldée, et on a retrouvé ces dernières années une partie des livres qu’elles renfermaient.]

Cette Bible est dans le domaine public.