×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Psaume 88     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Psaumes 88
Bible du Semeur


Prière d’un homme près de la mort

1 Un psaume des Qoréites. Cantique à chanter avec accompagnement de flûtes. Au chef de chœur. Une méditation d’Héman l’Ezrahite.
2 Éternel Dieu, toi qui me sauves,
je crie à toi, pendant le jour, pendant la nuit, en ta présence.

3 Que ma prière s’élève jusqu’à toi !
À mes sanglots, prête attention !

4 Car je suis rassasié de maux,
et je suis tout près de la mort.

5 Déjà je suis compté parmi ceux qui s’en vont dans le tombeau.
Je ressemble à un homme
qui a perdu ses forces.

6 C’est au milieu des morts que j’ai ma place,
comme ceux qui, déjà, sont couchés dans la tombe,
que tu as oubliés
et dont tu ne t’occupes plus.

7 Tu m’as abandonné dans un gouffre sans fond
et tu m’as relégué dans les fonds ténébreux.

8 Ta fureur me tenaille,
les flots de ta colère ont déferlé sur moi.
Pause

9 Tu m’as séparé de mes proches.
Tu m’as rendu, pour eux, comme un objet d’horreur.
Je suis emprisonné, je ne peux m’en sortir.

10 Mes yeux sont épuisés à force de souffrir.
Je t’invoque, Éternel, tout au long de mes jours,
je tends les mains vers toi.

11 Feras-tu des miracles pour ceux qui ne sont plus ?Verra-t-on se lever les morts pour te louer ?
Pause

12 Parle-t-on dans la tombe de ton amour ?
De ta fidélité dans le séjour des morts ?

13 Connaît-on tes miracles là où sont les ténèbres,
et ta justice au pays de l’oubli ?

14 Pour moi, ô Éternel, je crie à toi,
je te présente ma prière chaque matin.

15 Pourquoi, ô Éternel, me rejeter
et refuser de m’accueillir ?

16 Car je suis malheureux, près de la mort ; depuis que je suis jeune,
et jusqu’à maintenant, j’endure les terreurs que tu m’imposes. Je suis à bout.

17 Les flots de ta colère ont déferlé sur moi,
je suis anéanti par les angoisses qui me viennent de toi.

18 Comme des eaux qui me submergent,
de toutes parts, elles m’assaillent tous les jours.

19 Mes familiers, tous mes amis tu les as éloignés !
Ma seule compagnie est celle des ténèbres.


Texte de la Version Semeur 1992
Copyright © Société Biblique Internationale. Tous droits réservés.