×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Job 26     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Job 26
Bible du Semeur


Réponse de Job à Bildad

On ne connaît ni ne comprend l’œuvre de Dieu

1 Alors Job répondit :
2 Ah, comme tu sais bien aider l’homme sans force,
et secourir le bras qui n’a plus de vigueur !

3 Quel bon conseil tu donnes à celui qui se trouve dépourvu de sagesse,
et comme tu répands la science à profusion !

4 Mais à qui donc, dis-moi, s’adressent tes discours ?
De quelle inspiration émanent tes paroles ?

5 Tous ceux qui sont morts tremblent
bien au-dessous des mers avec les êtres qui les peuplent,

6 car le séjour des morts est à nu devant Dieu,
et l’abîme sans fond n’a rien pour se couvrir.

7 Il étend sur le vide la région de l’Arctique
et il suspend la terre au-dessus du néant.

8 Il enserre les eaux dans ses nuées épaisses,
mais jamais, sous leur poids, les nuages n’éclatent.

9 Il a couvert d’un voile la face de son trône
en étendant sur lui son épaisse nuée.

10 Il a tracé un cercle sur la face des eaux,
au lieu où la lumière rencontre les ténèbres.

11 Les colonnes du ciel frémissent,
épouvantées, à sa menace.

12 Par sa puissance, il agite la mer ;
par son intelligence, il en brise le monstre.

13 Sous l’effet de son souffle, le ciel devient serein.
Quant au serpent fuyard, sa main l’a transpercé.

14 Cependant, ce n’est là qu’une infime partie de ce qu’il accomplit,
dont nous ne percevons qu’un murmure léger.
Qui pourra donc comprendre les éclats de tonnerre de sa puissance ?


Texte de la Version Semeur 1992
Copyright © Société Biblique Internationale. Tous droits réservés.