×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Ecclésiaste 3     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Ecclésiaste 3
Nouvelle Bible Segond


Un temps pour tout

1 Il y a un moment pour tout, un temps pour chaque chose sous le ciel :
2 un temps pour mettre au monde et un temps pour mourir ; un temps pour planter et un temps pour arracher ce qui a été planté ;
3 un temps pour tuer et un temps pour guérir ; un temps pour démolir et un temps pour bâtir ;
4 un temps pour pleurer et un temps pour rire ; un temps pour se lamenter et un temps pour danser ;
5 un temps pour jeter des pierres et un temps pour ramasser des pierres ; un temps pour étreindre et un temps pour s’éloigner de l’étreinte ;
6 un temps pour chercher et un temps pour perdre ; un temps pour garder et un temps pour jeter ;
7 un temps pour déchirer et un temps pour coudre ; un temps pour se taire et un temps pour parler ;
8 un temps pour aimer et un temps pour détester ; un temps de guerre et un temps de paix.
9 Quel avantage le travailleur retire–t–il de son travail ?
10 J’ai vu l’occupation que Dieu impose aux humains.
11 Tout ce qu’il a fait est beau en son temps ; aussi il a mis la durée dans leur cœur, sans que l’être humain puisse trouver l’œuvre que Dieu a faite depuis le commencement jusqu’à la fin.
12 Je le sais : Il n’y a rien de bon pour lui, sinon de se réjouir et de faire son bonheur pendant sa vie ;
13 et aussi que, pour chacun, manger, boire et voir le bonheur dans tout son travail est un don de Dieu.
14 Je sais que tout ce que Dieu fait est pour toujours : Il n’y a rien à y ajouter et rien à en retrancher. Dieu fait en sorte qu’on le craigne.
15 Ce qui est a déjà été, et ce qui sera a déjà été, Dieu va à la recherche de ce qui a fui.

L’homme et la bête

16 Voici encore ce que j’ai vu sous le soleil : À la place du droit, là est la méchanceté, à la place de la justice, là est la méchanceté.
17 Je me suis dit : Dieu jugera le juste et le méchant, car il y a un temps pour chaque chose et un lieu pour chaque œuvre.
18 Je me suis dit, au sujet des humains, que Dieu les éprouvait, pour qu’ils voient eux–mêmes qu’ils ne sont que des bêtes.
19 Car le sort des humains et le sort de la bête ne sont pas différents ; l’un meurt comme l’autre, ils ont tous un même souffle, et la supériorité de l’humain sur la bête est nulle : tout n’est que futilité.
20 Tout va dans un même lieu ; tout vient de la poussière, et tout retourne à la poussière.
21 Qui sait si le souffle des humains s’élève vers les hauteurs, et si le souffle des bêtes descend vers le bas, vers la terre ?
22 J’ai vu qu’il n’y a rien de mieux pour l’être humain que de se réjouir de ses œuvres : c’est là sa part. En effet, qui le fera revenir pour voir ce qui sera après lui ?

Texte de la Nouvelle Bible Segond
Copyright © Éditions Biblio.