×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Lausanne  / Zacharie 1.2     

Zacharie 1.2
Lausanne


Huit visions

Appel à revenir à Dieu

1 Au huitième mois de la seconde année de Darius, la parole de l’Éternel fut adressée à Zacharie, fils de Bérékia, fils d’Iddo, le prophète, en disant :
2 L’Éternel a été ému d’un grand courroux contre vos pères.
3 Tu leur diras donc : Ainsi dit l’Éternel des armées : Retournez à moi, dit l’Éternel des armées, et je retournerai à vous, dit l’Éternel des armées.
4 Ne soyez pas comme vos pères, auxquels les prophètes précédents criaient, en disant : Ainsi dit l’Éternel des armées : Revenez donc de vos voies mauvaises, et de vos actions mauvaises ! —¦et ils n’écoutaient point, et ne faisaient point attention à moi, dit l’Éternel.
5 Vos pères, où sont-ils ? —¦ et les prophètes ! Vivent-ils à toujours ?
6 Cependant mes paroles et mes décrets{Ou statuts.} que j’avais commandés à mes esclaves, les prophètes, n’ont-ils pas atteint vos pères ? Et ils revinrent, et ils dirent : Comme l’Éternel des armées avait pensé de nous faire, selon nos voies et selon nos actions, ainsi a-t-il agi envers nous.

Vision de chevaux

7 Le vingt-quatrième jour du onzième mois (c’est le mois de Sébat), en la seconde année de Darius, la parole de l’Éternel fut adressée à Zacharie, fils de Bérékia, fils d’Iddo, le prophète, en disant :
8 J’eus une vision pendant la nuit ; et voici un homme monté sur un cheval roux ; il se tenait entre les myrtes dans un lieu profond, et après lui il y avait des chevaux roux, tachetés et blancs.
9 Et je dis : Que sont ceux-ci, mon seigneur ? Et l’ange qui parlait avec{Héb. en moi.} moi me dit : Moi, je te ferai voir ce que sont ceux-ci.
10 Et l’homme qui se tenait entre les myrtes prit la parole et dit : Ils sont ceux que l’Éternel a envoyés pour se promener par la terre.
11 Et ils répondirent à l’Ange de l’Éternel qui se tenait entre les myrtes, et dirent : Nous nous sommes promenés par la terre, et voici, toute la terre est habitée et tranquille.
12 Et l’Ange de l’Éternel prit la parole et dit : Éternel des armées ! jusques à quand n’auras-tu pas compassion de Jérusalem et des villes de Juda, contre lesquelles tu as été indigné ces soixante-dix ans ?
13 Et l’Éternel répondit à l’ange qui parlait avec moi, de bonnes paroles, des paroles de consolation.
14 Et l’ange qui parlait avec moi me dit : Crie, en disant : Ainsi dit l’Éternel des armées : Je suis jaloux pour Jérusalem et pour Sion d’une grande jalousie ;
15 et c’est d’un grand courroux que je suis courroucé contre les nations qui sont à l’aise, parce que, quand j’ai été courroucé quelque peu, elles, elles ont aidé au mal.
16 C’est pourquoi, ainsi dit l’Éternel : Je reviens à Jérusalem avec compassion ; ma Maison y sera rebâtie, dit l’Éternel des armées, et le cordeau sera étendu sur Jérusalem.
17 Crie encore, en disant : Ainsi dit l’Éternel des armées : Mes villes regorgeront encore de biens, et l’Éternel consolera encore Sion, et il choisira encore Jérusalem.

Cette Bible est dans le domaine public.