×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Josué 14     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Josué 14
Segond « Colombe »


Partage du pays à l’ouest du Jourdain

1 Voici ce que les Israélites reçurent en héritage dans le pays de Canaan, ce que le sacrificateur Éléazar, Josué, fils de Noun, et les chefs de famille des tribus donnèrent en héritage aux Israélites.
2 On tira au sort leur héritage, comme l’Éternel l’avait ordonné par l’intermédiaire de Moïse, pour les neuf tribus et pour la demi-tribu.
3 Car Moïse avait donné un héritage aux deux tribus et à la demi-tribu en Transjordanie ; mais il n’avait pas donné aux Lévites d’héritage parmi eux.
4 Les fils de Joseph formaient deux tribus, Manassé et Éphraïm ; et l’on ne donna point de part aux Lévites dans le pays, si ce n’est des villes de résidence et leurs abords pour leurs troupeaux et leurs biens.
5 Les Israélites agirent comme l’Éternel l’avait ordonné à Moïse et partagèrent le pays.

Territoire accordé à Caleb

6 Les fils de Juda s’avançèrent vers Josué à Guilgal ; et Caleb, fils de Yephounné, le Qenizien, lui dit : Tu sais, toi, ce que l’Éternel a déclaré à Moïse, homme de Dieu, en ce qui nous concerne, moi et toi, à Qadech-Barnéa.
7 J’étais âgé de quarante ans lorsque Moïse, serviteur de l’Éternel, m’envoya de Qadech-Barnéa pour espionner dans le pays, et je lui fis un rapport avec droiture de cœur.
8 Mes frères qui étaient montés avec moi firent perdre courage au peuple, mais moi, je suivis pleinement la voie de l’Éternel, mon Dieu.
9 Et ce jour-là Moïse fit ce serment : Assurément, le pays que ton pied a foulé sera ton héritage et celui de tes fils à perpétuité, parce que tu as pleinement suivi la voie de l’Éternel, mon Dieu.
10 Maintenant voici que l’Éternel m’a fait vivre, comme il l’a dit. Il y a quarante-cinq ans que l’Éternel parlait ainsi à Moïse, lorsqu’Israël marchait dans le désert ; et maintenant me voici aujourd’hui, âgé de quatre-vingt-cinq ans.
11 Je suis encore vigoureux comme au jour où Moïse m’envoya ; j’ai autant de force maintenant que j’en avais alors, pour le combat, comme pour sortir ou revenir.
12 Donne-moi donc cette montagne dont l’Éternel a parlé ce jour-là ; car tu as appris ce même jour qu’il s’y trouve des Anaqim, et qu’il y a de grandes villes fortifiées. Que l’Éternel soit seulement avec moi, et je les déposséderai, comme l’Éternel l’a dit.
13 Josué bénit Caleb, fils de Yephounné, et il lui donna Hébron pour héritage.
14 C’est ainsi que Caleb, fils de Yephounné, le Qenizien, a eu jusqu’à ce jour Hébron pour héritage, parce qu’il avait pleinement suivi la voie de l’Éternel, le Dieu d’Israël.
15 Hébron s’appelait autrefois Qiryath-Arba : (Arba) avait été l’homme le plus grand parmi les Anaqim. Le pays fut dès lors tranquille, sans guerre.

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.