×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Galates 2     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Galates 2
Segond « Colombe »


1 Ensuite, quatorze ans plus tard, je montai de nouveau à Jérusalem avec Barnabas, et je pris aussi Tite avec moi.
2 J’y montai par suite d’une révélation. Je leur exposai l’Évangile que je prêche parmi les païens ; (je l’exposai) en privé aux plus considérés, de peur de courir ou d’avoir couru en vain.
3 Mais Tite, qui était avec moi, et qui était Grec, ne fut pas même contraint de se faire circoncire.
4 Cependant, à cause des faux frères qui s’étaient furtivement introduits et glissés parmi nous, pour épier la liberté que nous avons en Christ-Jésus, avec l’intention de nous asservir…
5 Nous ne leur avons pas cédé un seul instant par soumission, afin que la vérité de l’Évangile soit maintenue parmi vous.
6 Quant à ceux qui paraissaient les plus considérés, — ce qu’ils avaient été autrefois m’importe peu ! Dieu ne fait pas de considération de personne — les plus considérés ne m’ont rien imposé.
7 Au contraire, lorsqu’ils virent que l’Évangile m’avait été confié pour les incirconcis, comme à Pierre pour les circoncis ;.
8 car celui qui, agissant en Pierre, en a fait l’apôtre des circoncis, a également agi en moi en vue des païens.
9 et lorsqu’ils reconnurent la grâce qui m’avait été accordée, Jacques, Céphas et Jean, considérés comme des colonnes, nous donnèrent la main droite à Barnabas et à moi, (en signe) de communion : ainsi nous irions, nous vers les païens, et eux vers les circoncis
10 nous devions seulement nous souvenir des pauvres, ce que je me suis empressé de faire.
11 Mais lorsque Céphas vint à Antioche, je lui résistai en face, parce qu’il était condamnable.
12 En effet, avant la venue de quelques personnes de chez Jacques, il mangeait avec les païens ; mais après leur venue il s’esquiva et se tint à l’écart, par crainte des circoncis.
13 Comme lui, les autres Juifs usèrent aussi de dissimulation, en sorte que Barnabas même fut entraîné par leur hypocrisie.
14 Quand je vis qu’ils ne marchaient pas droit selon la vérité de l’Évangile, je dis à Céphas, en présence de tous : Si toi qui es Juif, tu vis à la manière des païens, et non à la manière des Juifs, comment peux-tu forcer les païens à judaïser ?
15 Nous, nous sommes Juifs de naissance, et non pécheurs d’entre les nations.
16 Sachant que l’homme n’est pas justifié par les œuvres de la loi, mais par la foi en Christ-Jésus, nous aussi nous avons cru en Christ-Jésus, afin d’être justifiés par la foi en Christ, et non par les œuvres de la loi, parce que nul ne sera justifié par les œuvres de la loi.
17 Mais si, en cherchant à être justifiés par Christ, nous étions nous aussi trouvés pécheurs, Christ serait donc serviteur du péché ? Certes non
18 Car, si je rebâtis les choses que j’ai détruites, je me constitue moi-même transgresseur
19 en effet, par la loi, moi-même je suis mort à la loi, afin de vivre pour Dieu.
20 Je suis crucifié avec Christ, et ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ, qui vit en moi ; ma vie présente dans la chair, je (la) vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi.
21 Je ne rejette pas la grâce de Dieu ; car si la justice (s’obtient) par la loi, Christ est donc mort pour rien.

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.