×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Psaume 52     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Psaumes 52
Segond « Colombe »


Punition du trompeur

1 Au chef de chœur. Poème de David.
2 Lorsque Doëg l’Édomite vint dire à Saül : David s’est rendu dans la maison d’Ahimélek.
3 Pourquoi te félicites-tu du mal, (triste) héros ?
La bienveillance de Dieu (dure) tout le jour.
4 Ta langue n’invente que malice,
Comme un rasoir affilé, fourbe que tu es !
5 Tu aimes le mal plutôt que le bien,
La fausseté plutôt que la parole juste.
6 Tu aimes toutes les paroles mordantes,
Langue rusée !
7 Aussi Dieu te renversera pour toujours,
Il te terrassera et t’arrachera de ta tente ;
Il te déracinera de la terre des vivants.
8 Les justes (le) verront, ils auront de la crainte
Et se riront de lui :
9 Voilà l’homme qui ne prenait pas Dieu pour protecteur,
Mais qui se confiait en ses grandes richesses
Et se protégeait par sa ruse !
10 Et moi, je suis dans la maison de Dieu comme un olivier verdoyant,
Je me confie dans la bienveillance de Dieu, éternellement et à perpétuité.
11 Je te célébrerai éternellement, car tu as agi.
Je veux espérer (en) ton nom, parce que tu es bon
À l’égard de tes fidèles.

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.