×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Au désert 20     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Au désert 20
André Chouraqui


L’eau du rocher

1 Les Benéi Israël viennent, toute la communauté, au désert de Sîn, à la première lunaison. Le peuple habite à Qadésh. Miriâm meurt là, et là elle est ensevelie.
2 Il n’était pas d’eau pour la communauté. Ils se rassemblent contre Moshè et contre Aarôn.
3 Le peuple querelle Moshè. Ils lui disent pour dire : « Ah, si nous avions agonisé de l’agonie de nos frères, face à IHVH-Adonaï !
4 Pourquoi avez-vous fait venir l’assemblée de IHVH-Adonaï en ce désert pour y mourir, nous et nos bestiaux ?
5 Pourquoi nous avez-vous fait monter de Misraîm, pour nous faire venir en ce lieu de mal ? Non pas un lieu de semence, de figue, de vigne, de grenade ; et pas d’eau pour boire » !
6 Moshè et Aarôn viennent d’en face de l’assemblée à l’ouverture de la tente du rendez-vous. Ils tombent sur leurs faces ; la gloire de IHVH-Adonaï se fait voir à eux.
7 IHVH-Adonaï parle à Moshè pour dire : « Prends la branche.
8 Rassemble la communauté, toi et Aarôn ton frère. Parlez au rocher, à leurs yeux, il donnera ses eaux. Tu feras sortir pour eux de l’eau du rocher. Tu abreuveras la communauté et ses bestiaux. »
9 Moshè prend la branche, en face de IHVH-Adonaï, comme il le lui a ordonné.
10 Moshè et Aarôn rassemblent l’assemblée en face du rocher. Il leur dit : « Entendez donc, rebelles ! De ce rocher-là ferons-nous sortir pour vous de l’eau ? »
11 Moshè lève la main, frappe le rocher de sa branche, deux fois. Des eaux multiples sortent ; la communauté boit avec ses bestiaux.
12 IHVH-Adonaï dit à Moshè et à Aarôn : « Parce que vous n’avez pas adhéré à moi, pour me consacrer aux yeux des Benéi Israël, ainsi, vous ne ferez pas venir cette assemblée sur la terre que je leur ai donnée. »
13 Ce sont les eaux de Meriba, les eaux de la Querelle où les Benéi Israël ont combattu contre IHVH-Adonaï : il est consacré en elles. La frontière d’Edôm

La frontière d’Edôm

14 Moshè envoie de Qadésh des messagers au roi d’Edôm : « Ainsi a dit ton frère, Israël : Toi tu as su toute la lassitude que nous avons trouvée.
15 Nos pères descendent en Misraîm. Nous habitons en Misraîm des jours multiples. Misraîm nous maltraite, nous et nos pères.
16 Nous vociférons contre IHVH-Adonaï, il entend notre voix. Il envoie un messager et nous fait sortir de Misraîm. Nous voici à Qadésh, la ville à l’extrémité de ta frontière.
17 Nous passerons donc par ta terre. Nous ne passerons pas par les champs ni les vignobles. Nous ne boirons pas les eaux de puits. Nous irons par la Route du Roi : nous ne tendrons ni à droite ni à gauche, jusqu’à ce que nous passions ta frontière. »
18 Edôm lui dit : « Tu ne passeras pas chez moi, que je ne sorte avec l’épée, à ton abord. »
19 Les Benéi Israël lui disent : « Nous monterons par le sentier. Si nous buvons de tes eaux, moi et mon cheptel, j’en donnerai leur prix. Seulement pas de parole : je passerai à pied. »
20 Il dit : « Tu ne passeras pas ! » Edôm sort à son abord avec un peuple pesant, avec une main puissante.
21 Edôm refuse de donner à Israël de passer sa frontière. Israël se détourne loin de lui. Aarôn meurt

Aarôn meurt

22 Ils partent de Qadésh. Les Benéi Israël et toute la communauté viennent à Or-le-Mont.
23 IHVH-Adonaï dit à Moshè et à Aarôn, à Or-le-Mont, sur la frontière de la terre d’Edôm, pour dire :
24 « Aarôn sera ajouté à ses peuples. Non, il ne viendra pas sur la terre que je donne aux Benéi Israël, parce que vous vous êtes rebellés contre ma bouche, aux eaux de Meriba.
25 Prends Aarôn et Èl‘azar, son fils ; fais-les monter à Or-le-Mont.
26 Dépouille Aarôn de ses habits ; revêts-en Èl‘azar, son fils. Aarôn sera ajouté et mourra là. »
27 Moshè fait comme l’a ordonné IHVH-Adonaï. Ils montent à Or-le-Mont, aux yeux de toute la communauté.
28 Moshè dépouille Aarôn de ses habits. Il en revêt Èl‘azar, son fils. Aarôn meurt là, en tête de la montagne. Moshè et Èl‘azar descendent de la montagne.
29 Toute la communauté voit qu’Aarôn agonise. Ils pleurent Aarôn trente jours, toute la maison d’Israël.

Texte de la Version André Chouraqui
Copyright © Édition du Cerf