×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /   /  Hoshéa‘ 8     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Hoshéa‘ 8
André Chouraqui


Comme un vautour

1 À ton palais, le shophar ! C’est comme un vautour sur la maison de IHVH-Adonaï puisqu’ils ont transgressé mon pacte et fait carence contre ma tora.
2 Vers moi ils clament : « Elohaï, nous te pénétrons ! » Israël ?
3 Israël a négligé le bien, l’ennemi le poursuit.
4 Ils ont fait régner un roi, mais pas de moi ; ils l’ont fait gouverner mais je ne le connais pas ! De leur argent, de leur or, ils se sont fait des fétiches, pour être tranchés !
5 Ton veau s’est effondré, Shomrôn ! Ma narine brûle contre eux. Jusqu’à quand ? Ils ne pourront pas être innocentés !
6 Oui, il est d’Israël, mais lui-même un artisan l’a fait. Ce n’est pas Elohîms, lui ! Oui, il sera en morceaux, le veau de Shomrôn.
7 Oui, ils ont semé le souffle et moissonnent l’ouragan. Pas d’empouilles pour lui : un germe qui ne fera pas de mouture ! Peut-être en fera-t-il ? Les étrangers l’engloutiront.
8 Englouti, Israël ! Maintenant, ils sont parmi les nations comme un objet indésirable.
9 Oui, ils sont montés en Ashour, onagre solitaire, Èphraîm aux comptées d’amour.
10 S’ils comptent aussi sur les nations, maintenant, je les grouperai. Ils commenceront sous peu avec la charge du roi, des chefs.
11 Oui, Èphraîm a multiplié des autels pour fauter, des autels pour fauter sont à lui.
12 J’écris pour lui l’essentiel de ma tora. Comme étrangers ils sont comptés.
13 Les sacrifices à moi apportés, ils les sacrifient, ils en mangent la chair, mais IHVH-Adonaï ne les agrée pas. Maintenant il mémorise leur tort, il sanctionne leur faute : ils retourneront en Misraîm.
14 Israël a oublié son auteur ; il bâtit des palais. Iehouda multiplie les villes fortifiées, mais je lance le feu contre ses villes ; il mange ses châteaux.

Texte de la Version André Chouraqui
Copyright © Édition du Cerf