×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Irmeyahou 47     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Irmeyahou 47
André Chouraqui


Sur les Pelishtîm

1 Ce qu’était la parole de IHVH-Adonaï à Irmeyahou, l’inspiré, sur les Pelishtîm, avant que Pharaon ne frappe ’Aza.
2 Ainsi dit IHVH-Adonaï : Voici, les eaux montent du Septentrion ; elles sont un torrent qui inonde, elles inondent la terre et sa plénitude, la ville et ses habitants. Ils clament, les humains, ils geignent, tous les habitants de la terre,
3 à la voix, au martèlement des sabots de ses meneurs, au tremblement de son char, au fracas de ses roues. Les pères vers les fils ne font pas face, par lâchage des mains,
4 sur le jour qui vient pour razzier tous les Pelishtîm, pour trancher de Sor et de Sidôn, tout vestige d’aide. Oui, IHVH-Adonaï razzie les Pelishtîm, le reste de l’île de Kaphtor.
5 La calvitie vient vers ’Aza, Ashqelôn s’est figée. Ô, reste de leur vallée, jusqu’à quand te balafreras-tu ?
6 Hoïe, l’épée de IHVH-Adonaï, jusqu’à quand ne te calmeras-tu pas ? Rentre dans ton fourreau, délasse-toi, tais-toi !
7 Quoi, tu te calmerais ? IHVH-Adonaï le lui ordonne. Vers Ashqelôn, vers le rivage de la mer, il l’assigne là.

Texte de la Version André Chouraqui
Copyright © Édition du Cerf